S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Piratage : la Chine à l'épreuve jusqu'aux Jeux Olympiques

De la diplomatie entre Hollywood et Pekin

La Chine va organiser les Jeux Olympiques de 2008, et beaucoup d'industries comptent en profiter pour mettre la pression sur le gouvernement chinois, et faire jouer les lobbys. Sur la question du piratage d'oeuvres protégées, le pays est très mal placé, et c'est Hollywood qui presse la Chine de lutter plus efficacement contre le piratage, en ouvrant notamment son marché à tous les films américains originaux d'ici 2008.

La MPAA s'est officiellement exprimée à Pekin mardi dernier. Son Président Dan Glickman en a profité pour affirmer que les prochains Jeux Olympiques étaient le moment parfait pour prouver que le pays souhaite mettre fin au piratage, et ouvrir son marché à Hollywood.

« En 2008, la Chine sera au centre du monde en hébergeant les 29emes Jeux Olympiques. Ce sera un grand moment de fierté pour le pays. Ainsi, je voudrais lancer un défi : d'ici 2008, avoir plus de DVD légaux vendus en Chine, plus de films américains dans les cinémas chinois et plus de films chinois dans les cinémas américains » déclarait Glickman.

Selon les studios, le piratage chinois leur coûte presque 300 millions de dollars par an. Une perte ou un manque à gagner ? La Chine admet au maximum 20 films américains dans les cinémas en une année, la moyenne pratique est de 14 films par an. Selon le président de la MPAA, la Chine trouvera facilement des solutions de stopper un piratage si la volonté y est. Glickman prend notamment l'exemple d'une affaire de contrefaçon du logo des Jeux Olympiques, vite résolue par les autorités chinoises. La contrefaçon diminue la valeur de l'original, et forcément l'ancien Empire semble d'abord désireux de régler les piratages qui portent tort à sa propre économie.
Source : CNet News
Publiée le 14/12/2005 à 11:40

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;