S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Microsoft veut une boîte noire dans Windows

Microsoft souhaite améliorer son système d'envoi d'informations sur les erreurs qui surviennent dans son système d'exploitation.

Le système actuel comporte deux grosses lacunes : peu d'explications sont données sur le mécanisme à l'utilisateur, et si ce dernier accepte l'envoi de données, il n'a que peu de détails sur ce qui part chez Microsoft. Bien sûr, un avertissement signale qu'aucune donnée personnelle n'est envoyée mais les paranoïaques de la sécurité ne peuvent s'en contenter.

Il s'agit avant tout, avec le nouveau système, d'informer l'utilisateur. Tout d'abord l'éclairer sur ce qui vient de se passer et pas, comme dirait Anne Roumanoff : "Une erreur est survenue inopinément". Il s'agira ensuite d'indiquer quel degré d'information est exposé aux yeux du géant de Redmond au moyen d'un discours simple, et de proposer un droit de regard sur ces informations. Bien entendu, suivant les cas, il y a des chances que l'utilisateur comprenne autant le message que la quadrature du cercle.

Sur ce point précis du contrôle des données, Microsoft annonce que l'utilisateur aura la maîtrise complète de son système. En ce qui concerne ces fonctions sur un réseau d'entreprise, l'administrateur pourra paramétrer à l'avance si les rapports sont envoyés ou pas, ainsi que le degré de précision : il pourrait par exemple n'envoyer que le type d'erreur ainsi que la configuration matérielle.

Tout cela concerne Longhorn, dont la partie sécurité sera moins lourde que prévue avec une amputation d'une partie du NGSCB. Il y a des chances que seule la partie cryptage soit implantée. Il faudra attendre un peu pour en savoir plus.
Source : Cnet News
Publiée le 26/04/2005 à 15:33

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;