S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Le Cell passe à la table d'autres constructeurs

Le processeur Cell, tout le monde le connaît désormais. Né d'une collaboration entre Toshiba, IBM et Sony (Consortium TIS), ce processeur sera au coeur de la future PlayStation 3. Les commentaires à son sujet oscillent entre vaste fumisterie et monstre de puissance, mais toujours est-il que beaucoup de plans sont déjà dessinés concernant son futur.

Pour la première fois, un autre acteur vient de se voir attribuer une licence d'exploitation du Cell. Mercury Computer Systems, l'acteur en question, intégrera le processeur dans certains de ses produits destinés à la défense et à la science. Le tout sera réalisé en coopération avec les ingénieurs du groupe Engineering and Technology Services d'IBM.

Le PDG de Mercury Computer Systems laisse exprimer sa joie et annonce sans ambages que la puissance énorme du Cell permettra à sa société de s'occuper d'une palette toujours plus large de défis. Bien entendu, c'est au consommateur que tout cela va le plus profiter.

Un mouvement qui, pour certaines analystes, est loin d'être illogique puisque selon Stacey Quandt, principale analyste de Quandt Analytics, les besoins en puissance pour l'industrie du jeux vidéo sont les mêmes que pour l'imagerie médicale, les analyses sismiques et les fournisseurs de services en télécommunications. Elle estime également qu'il s'agit d'une bonne première étape dans le parcours du Cell vers des secteurs verticaux de l'industrie comme l'aérospatiale, les télécommunications de défense, les sciences de la vie, l'énergie ou encore la construction électrique.
Source : BetaNews
Publiée le 30/06/2005 à 16:56

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;