S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

L'administration fiscale veut migrer sous OpenOffice.org

Une p'tite ristourne pour la déclaration de 2006 ?

Dans une interview publiée chez nos confères de Zdnet UK, on apprend que la direction générale des impôts (DGI) veut migrer sous peu vers OpenOffice.org. Ce mouvement est espéré en 2006 et conduira à l’abandon de la suite vieillissante de Microsoft Office 97, jusqu’alors implanté sur les ordinateurs de l’administration.

Selon les chiffres fournis par Jean-Marie Lapeyre, directeur Technique du programme Copernic (refonte du système d'information fiscale), le gain sera appréciable pour les contribuables : le passage vers la suite Offixe XP aurait coûté 29,3 millions d’euros, contre seulement 200 000 pour le choix OOo.

La migration ne touchera nullement aux systèmes d’exploitation, qui resteront sous Windows XP, du moins pour l’instant puisqu’un passage vers Linux n’est pas totalement exclu dans les prochaines années. Cela prendra de toute évidence plus de temps, puisqu’il conviendra également de transposer un grand nombre d’applications propres à la DGI sous ce système.

Ce n’est pas la première migration de masse en France vers OOo. Déjà, en début d’année par exemple, on apprenait que la gendarmerie nationale allait elle aussi suivre le même chemin. La migration a concerné d'abord 35 000 postes de travail avant un passage massif en 2006 avec une économie annoncée de 2 millions d’euros par an. Nicolas Géraud, chef de bureau à la Gendarmerie Nationale indiquait alors que cette décision « s’inscrit dans la logique du Plan d’action de l’administration électronique 2004-2007 qui préconise un usage avisé des nouvelles technologies pour une administration plus efficace et à un meilleur coût. ».
Source : Zdnet UK
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 10/11/2005 à 15:16

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;