S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

L'administration Bush rejette les domaines XXX

L'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) a désormais de sérieux soucis. Après avoir autorisé la mise en place des noms de domaines finissant par "xxx" qui seront gérés par la société ICM Registry, l'ICANN fait face désormais à une belle levée de boucliers du côté des Etats-Unis notamment.

L'autorisation finale devait arriver aujourd'hui, mais un délai d'application d'un mois a été demandé afin que tous les acteurs concernés par ce dossier puissent s'exprimer. ICM Registry a donc décalé d'autant l'entrée en vigueur des domaines. L'administration Bush s'est officiellement opposée à la création de ce qu'il a appelé "un quartier rouge virtuel exclusivement réservé à la pornographie sur Internet".

L'ICANN se dandine inconfortablement sur son trône désormais, prisonnier d'une situation plus que délicate : il peut soit casser sa décision et renvoyer les domaines xxx aux oubliettes, et dans ce cas passer pour une organisation contrôlée politiquement. Soit continuer sur sa lancée et se faire un nombre incroyable d'ennemis politiques au moment même ou les Nations Unies cherchent à se procurer certains postes clés dans la gestion de l'Internet.

Les groupes conservateurs américains se sont élevés pour clamer leur mécontentement. Le Family Research Council par exemple a déclaré que ces domaines seraient un moyen supplémentaire de "submerger les maisons, bibliothèques et la société de pornographie à travers les domaines XXX". Ces domaines, l'ICANN les avait rejetés en 2000, une décision que pourrait aujourd'hui prendre le Commerce Department, qui dans tous les cas a son mot à dire sur le contrôle des serveurs racines.
Source : ZDnet
Publiée le 16/08/2005 à 10:53

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;