S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Bibliothèque numérique européenne : ça approche

Il y a deux jours, Google Print faisait une pause. La numérisation d'ouvrages de Google, dont le but avoué était de créer en six ans la plus grande bibliothèque numérique du monde, avec quatorze millions de livres (accessibles partiellement ou intégralement), subissait ces derniers temps de nombreuses critiques, dont une liée aux droits d'auteur.  Selon certains éditeurs, Google viole leurs droits en numérisant et publiant sans leur demander une quelconque autorisation leurs œuvres. D'où une pause de trois mois de la part de Google afin que les éditeurs et les auteurs puissent faire savoir leur refus d'être publiés par Google.

Mais une autre critique complètement différente émanait de l'Europe. Selon Jean Noël Jeanneney, l'idée (très bonne) de Google risque de causer un problème de "choix" : « A partir du moment où l'on numérise ces quatorze millions de livres, il y a un sentiment de puissance, [cela] pose un problème car il y a forcément un choix vu d'Amérique, et choisir, c'est forcément colorer. Ce n'est pas neutre ».

Jean Noël Jeanneney a donc rappelé comme bien d'autres personnalités l'importance d'une bibliothèque numérique européenne similaire. A l'image de la si onéreuse mais complète Bibliothèque Nationale de France souhaité par l'ancien président français (François Mitterrand), avec ses treize millions d'ouvrages, l'actuel président (Jacques Chirac) semble suivre la même route :

"L’annonce faite par Google d’une pause dans son programme de numérisation des livres ne modifie en rien le projet de création d’une Bibliothèque numérique européenne, voulu par le Président de la République. Plus que jamais, il est nécessaire que la France et l’Europe travaillent ensemble pour préserver la diversité culturelle et bâtir par des projets concrets une Europe de la culture.

Cet épisode démontre s’il en était besoin la nécessité d’un dialogue avec les éditeurs et les titulaires de droits sur les livres, pour construire cette Bibliothèque dans le respect des droits de propriété intellectuelle. C’est la raison pour laquelle le comité de pilotage associe, outre des industriels, des universitaires et des bibliothécaires, des représentants des éditeurs. Tous ensemble, nous devons construire au service du livre et de la lecture, une bibliothèque numérique destinée à aider les créateurs, favoriser les professionnels, promouvoir les œuvres et à servir l’ensemble de nos concitoyens
."

Ce message publié hier par le site du Ministère de la culture et de la communication a aussi annoncé une seconde réunion pour le mardi 30 août prochain. Dirigée par le ministre Renaud Donnedieu de Vabres, cette réunion a bien entendu pour but la création d'une Bibliothèque numérique européenne.

Espérons que cela aboutisse rapidement à quelque chose de concret.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 17/08/2005 à 15:55

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;