S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Apple sous pression pour supporter les DRM de Sony

Nous vous parlions récemment de la technique de protection que Sony BMG utilise pour les CD audio édités par la maison de disque. Leur méthode est la limitation de copie du CD original, en empêchant notamment les copies de copies, ou en n'autorisant que trois copies successives.

Une question se pose dès que l'on sait que les DRM (Digital Right Management) utilisés pour assurer cette protection sont totalement tributaires du logiciel qui va gérer la copie du CD protégé. Sous Windows aucun problème, les DRM utilisés par Sony sont pris en charge. Ils s'incrustent même sur le CD audio copié, et sur les fichiers WMA résultant de la copie intermédiaire du CD sur le disque dur. Windows Media Player est compatible avec ces DRM et les respectera lors de la copie, respectant donc la limite de copie. Tout se passe à merveille.

Mais tous les OS ne supportent pas ces DRM, notamment Mac OS X et surtout son lecteur iTunes. La différence est alors significative. Apple considère que ses utilisateurs qui ont aussi un iPod devraient pouvoir transférer librement tout type de CD audio vers son lecteur portable, sans accroc. C'est pourquoi sont vite apparues des solutions "officieusement officielles", expliquant comment contourner ces DRM pour les utilisateurs d'iPod. Chez Apple donc, les CD audio de Sony transférés d'un Mac OS X vers un iPod sont parfaitement copiables, et de manière illimitée. La méthode de contournement est alors aussi valable sous Windows, marquant ainsi la première fois qu'une société de protection explique elle-même comment casser sa technologie.

Voilà donc pourquoi le NYT nous apprend que Sony est en train de faire pression sur Apple pour que leur OS, et par la même occasion iTunes et leur iPod, supportent leur DRM en bonne et due forme. « C'est seulement une décision à prendre à la discrétion d'Apple. Je ne sais pas combien de temps nous devrons attendre. Nous pensons que nous devons faire avancer les choses. Le temps est précieux, de nombreuses violations des droits intellectuels se font partout, et nous devons mettre un point d'arrêt à ça. » explique Thomas Hesse en personne, responsable mondial du marché numérique de Sony BMG.

Ainsi dans l'idéal de Sony, il devrait être possible de copier des CD protégés par leurs DRM propriétaires aussi bien avec iTunes qu'avec Windows Media Player, mais en conservant ces DRM, et donc en respectant la limite de copies.

Plus généralementet selon ses propres affirmations, Sony espère « créer un nouveau modèle économique » avec ses protections de CD, ajoute aussi Hesse, précisant que ces CD protégés sont « un fort outil technologique pour éduquer les clients sur les limites dans ce qu'ils peuvent réellement faire de la propriété intellectuelle qu'ils viennent d'acquérir ».
Publiée le 27/06/2005 à 11:35

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;