S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Un pacte entre Microsoft et News Corp pour inciter les journaux à quitter Google

Plutôt MS ou SM ?

Microsoft pourrait bien avoir trouvé le moyen ultime de lutter contre Google. Selon le Financial Times, Microsoft serait en discussion avec News Corp., afin que ce dernier retire ses journaux en ligne de Google contre rémunération, sans préciser s'il s'agit d'un retrait de l'intégralité du moteur ou uniquement de Google News (Google Actualités). Aucun des acteurs n'a confirmé ces informations.

WSJ Wall Street Journal News Corp. est une société appartenant au milliardaire Rupert Murdoch, qui détient notamment The Wall Street Journal, New York Post, The Times, The Sun, MySpace, et Fox News. Or Murdoch annonce depuis plusieurs mois qu'il compte rendre payant l'intégralité de ses sites d'informations. Contre le tout gratuit, Murdoch pourrait donc bien voir d'un bon oeil un partenariat lucratif avec la firme de Redmond...

Si les discussions entre les deux géants ne sont qu'à un stade préliminaire, le Financial Times précise que Microsoft a entamé un rapprochement avec d'autres éditeurs du Web afin d'atteindre le même objectif : quitter Google. Avec des contreparties financières, cela va de soi.

En crise depuis de nombreux mois, les grands groupes de presse cherchent de nouveaux revenus. Or si l'on pouvait penser que les oppositions entre la presse en ligne et Google étaient closes, le moteur de recherche attirant bien trop de visiteurs pour être inquiété, la volonté de Murdoch et l'ambition de Microsoft pourraient bien mettre à mal cet équilibre déjà fragile...

Le créateur de Bing s'est introduit dans une brèche qui devrait avoir des conséquences importantes sur la face du Web. Si les grands journaux en ligne quittent Google News, ce dernier en pâtira automatiquement.

Et si les grands journaux en ligne se désindexent de l'intégralité du moteur de recherche, comment réagira le grand public ? Quand on sait que la plupart des gens préfèrent utiliser un moteur de recherche (Google en tête) plutôt que leur barre d'adresse pour aller sur leurs sites préférés, la question mérite d'être posée... 
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 23/11/2009 à 09:37

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;