S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Paint.NET 3.5 : l'explication du changement de licence

Trop de dérives ?

Certains d’entre vous nous ont envoyé des courriers électroniques pour nous avertir que la licence du logiciel Paint.NET avait changé depuis la version 3.5, lancée récemment. C’est en effet le cas, mais la situation était prévisible dans le sens ou cela faisait des mois que l’auteur ne distribuait plus le code source sur son site, bien que l’on puisse le trouver encore sur des sources tierces. Retour sur un basculement.

paint.net
Paint.NET 3.5

Paint.NET est un logiciel de retouche photo qui, bien qu’il porte en partie le nom de l’utilitaire intégré à Windows, lui est très supérieur en fonctionnalités. Gérant notamment les calques et de multiples effets, il a démarré comme un projet d’études de Rick Brewster, écrit majoritairement en C# avec des morceaux de C++, et conçu sur la plateforme .NET de Microsoft. Depuis sa première version, le logiciel était sous licence MIT. De fait, le code source était proposé au téléchargement pour qu’il puisse être étudié, mais seulement dans une optique « scolaire ».

Paint.NET n’a jamais été un logiciel libre dans le sens où la communauté pouvait participer à son développement et donc influer sur son avenir. Mais la disponibilité du code source a provoqué des dérives, comme celles que l’on a pu observer avec le logiciel VLC. De nombreuses personnes ont en effet recompilé des versions différentes qui, si elles n’étaient pas forcément contaminées par de multiples malwares, étaient parfois vendues ou présentées comme étant une nouvelle version plus récente. L’auteur indique même que le logiciel pouvait être retrouvé à la vente sur eBay.

La licence a donc changé pour en « finir » avec l’ensemble de ces actions, bien que Rick Brewster indique que ce n’est qu’une part des motivations qui l’ont poussé à cette modification. Depuis Paint.NET 3.5, il n’est plus possible de modifier, adapter, louer (dans un sens ou dans l’autre), vendre ou créer des travaux dérivés, autrement dit des logiciels qui seraient conçus depuis le code source de Paint.Net. Bien qu’il ne soit plus disponible en effet, il reste possible de décomposer l’application avec certains outils pour en retrouver tout ou partie.

Cette licence couvre la partie binaire et exécutable de Paint.NET, mais Rick Brewster a indiqué que des parties du code source de l’application seraient probablement accessibles dans le futur. Ces morceaux concernent des composants tiers, comme les effets, ce qui devrait selon l’auteur bénéficier principalement aux développeurs de plug-ins. De même, certains contrôles WinForms devraient aussi faire l’objet d’une publication. La licence qui sera employée sera de type MIT ou BSD, le choix n’est pas encore arrêté.

On notera que Rick Brewster travaille maintenant chez Microsoft. Son projet d’étude était probablement plus clair qu’un CV.
Source : Paint.NET
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 17/11/2009 à 17:48

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;