S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

KDE 4.3.2 et Amarok 2.2 disponibles au téléchargement

Des centaines de bugs éradiqués

L’environnement de bureau KDE vient d’être mise à jour en version 4.3.2. On s’en doute avec un tel numéro, il s’agit d’une mouture d’entretien qui vient corriger son lot de problèmes.

kde amarok

Voici la liste des principales corrections données par l’équipe de développement de KDE :
  • De nombreux bugs pouvant provoquer des crashs ont été éliminés des bibliothèques principales
  • Les effets graphiques de la composition de KWin ont été stabilisés via diverses corrections dans les plug-ins
  • Le client de courrier électronique KMail a reçu un très grand nombre de corrections, notamment au niveau de l’affichage
  • La sauvegarde des fichiers sur eux-mêmes dans Okular fonctionne à nouveau
Les intéressés pourront consulter depuis cette page la liste complète des changements.

Concernant la mise à jour proprement dite, il faudra passer par les dépôts des distributions Linux. SI le système ne vous a pas encore averti, lancez vous-même une vérification pour afficher une liste éventuels des téléchargements à effectuer.

Pour rester dans le giron de KDE, parlons maintenant d’Amarok, dont la version 2.2 est sortie tout récemment. Les développeurs de ce lecteur multimédia l’avaient promis, et c’est désormais chose faite : l’interface a bénéficié d’un gros nettoyage, à tel point que l’on pourrait presque dire qu’elle est entièrement nouvelle.

kde amarok

La liste de lecture a été complètement révisée et peut maintenant par exemple changer l’ordre de manière aléatoire ou au contraire classer le contenu selon différents critères. Différentes possibilités ont encore été rajoutées, comme le double-clic pour éditer rapidement les métadonnées d’un morceau de musique ou la création de favoris pour pointer directement sur un passage d’un titre.

kde amarok kde amarok

Plus généralement, tous les éléments du lecteur multimédia peuvent changer de place. L’utilisateur pourra même les empiler puis les faire revenir grâce à un système d’onglets, toujours dans l’optique de personnaliser l’interface au maximum, ou carrément les supprimer. Côté technique, les développeurs annoncent avoir corrigé des centaines de bugs tandis que certains fonctionnalités sont plus rapides, comme l’analyse de la bibliothèque. On pourra même utiliser une base de données MySQL externe.

Les nouvelles versions d’Amarok sortiront désormais toutes les six semaines environ. Tant que le logiciel reste sur la branche 2.2.x, les prochaines moutures se concentreront sur l’amélioration de l’existant.
Source : KDE
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 08/10/2009 à 16:22

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;