S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Opera 10 : toutes les nouveautés de la version bêta

Bêta toi-même

La version 10 d’Opera est annoncée comme majeure depuis des mois. Disponible d'abord en version alpha, le navigateur a accumulé un certain nombre de nouveautés, en particulier au sujet des performances et de la mécanique interne. Mais des fonctionnalités plus orientées utilisateurs sont désormais offertes avec la bêta 1, améliorations que nous vous proposons de découvrir.

opera opera

Démarrage du Turbo et vignettes pour remplacer les onglets

Premièrement, Opera 10 introduira le mode Turbo, dont nous avions déjà parlé dans une actualité précédente. Destiné aux petites connexions, ce mode permettra comme son nom l’indique d’afficher plus rapidement les pages. Les données transitent par les serveurs d’Opera, mais il n’y a bien sûr pas vraiment de miracle : si les pages s’affichent effectivement beaucoup plus vite, ce sera au détriment de certains éléments, par exemple la qualité des images. Même s’il ne s’agit pas d’une fonction tournée vers l’avenir, ceux qui ne peuvent pas avoir une offre « Box » devraient apprécier (sans parler des utilisateurs nomades ou des périphériques mobiles, quand la technologie y sera présente).

Ensuite, Opera 10 introduit un nouveau mode de prévisualisation des onglets :

opera

Pour utiliser cette prévisualisation, rien de plus simple : on place le curseur sur la séparation sous les onglets, et on déplace la barre pour agrandir la zone. Les vignettes des sites deviennent plus ou moins grandes en fonction du choix de l’utilisateur. De plus, comme vous l’aurez noté en regardant les captures, un nouveau thème prend place sur les versions Windows et Mac OS X.

Fonction réclamée depuis un bon moment, le Speed Dial devient entièrement paramétrable. On peut donc désormais choisir ce qui s’y affiche, et ne pas laisser Opera donner simplement une liste des sites les plus visités.

opera opera

Un moteur de rendu annoncé comme plus rapide

Opera 10 se dote en outre de certaines fonctionnalités qui ne sont pas sans rappeler le navigateur « social » Flock. Certains services peuvent en effet être utilisés directement par le navigateur. Par exemple, si vous utilisez Gmail, vous pouvez le paramétrer comme client de courrier électronique par défaut. Dans ce cas, les liens qui renvoient vers la composition d’un courrier ouvriront Gmail. Dans le même genre, on peut intégrer directement un flux RSS dans son client en ligne.

Le moteur d’Opera 10 (Presto 2.2) a été, selon l’équipe de développement, largement amélioré. Les performances générales sont annoncées comme 40 % supérieures à la précédente version, et le support des standards du Web, un point fort du navigateur, a été encore amélioré. Affichant un score parfait de 100 sur le test Acid3, Opera 10 supporte également les Web Fonts (polices d’écriture transportées par le code sur le site pour un rendu unique), les couleurs RGBA/HSLA, les transformations SVG ou encore des API permettant de sélectionner beaucoup plus facilement des éléments DOM.

Pour le reste, on notera un champ de recherche dont la taille peut être changée, l’utilisation du dictionnaire Hunspell pour la frappe en ligne, les mises à jour automatiques, un éditeur de courrier beaucoup plus riche (HTML, images intégrées, style d’écriture, etc.), envoi simplifié des rapports de crash, ainsi qu’une nouvelle version de Dragonfly, un outil de débogage destiné aux développeurs Web.

Ceux qui veulent tester la bêta d’Opera 10 pourront la télécharger depuis le site officiel.
Source : Opera
Publiée le 03/06/2009 à 11:29

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;