S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

La cyber-sécurité devient la priorité des États-Unis

Un prochain rapport va mettre les pieds dans le plat.

Pirates des CaraibesLes experts se disputent actuellement pour savoir comment décrire au mieux la relation des États-Unis avec la sécurité de leur réseau. Et les termes ne sont pas parmi les plus élogieux : l'étude commandée par Barack Obama sur l'état de la sécurité est simplement résumée par Tim Mather, l'un des spécialistes de la firme RSA : « L'approche que nous avons eue durant des années va effectivement rendre son dernier souffle. »

« Je pense que nous assistons à un point de rupture en matière de sécurité », ajoute-t-il. Depuis plusieurs semaines, les alertes se multiplient, estimant que le pays serait facilement la proie d'une attaque un tant soit peu motivée. La dernière en date visant un projet d'aviation était particulièrement significative.

Le changement des politiques actuelles fait partie des maîtres mots de la politique de Barack Obama et selon la Maison Blanche, le meilleur moyen de s'assurer un certain confort au sein du pays, c'est d'en passer par différentes législations, rapporte la BBC.

L'industrie elle-même est à un carrefour pour l'avenir, quand on soupçonne que 32000 cyberattaques sont menées toutes les 24 heures. Certes, la conscience d'un effort à fournir en matière de sécurité est désormais installée et des vagues d'innovation sont à attendre dans les mois et années qui viennent. On se tourne plus que jamais du côté de la Silicon Valley en espérant que les chercheurs mettront au point des solutions viables et solides pour assurer des bases solides.

Mais la sensibilisation du public fera, plus que jamais, partie du programme. Pour Ken Silva, de la société VeriSign, la sécurité, c'est avant tout un état d'esprit. Aujourd'hui un mot de passe et d'utilisateur peuvent se pirater bien plus facilement, la recherche doit se concentrer sur de nouvelles solutions d'identification fortes.

« À présent, la plus grande préoccupation pour les personnes est de protéger leurs informations, leur identité, leur sécurité financière et nous nous apprêtons à mettre d'autant plus de données personnelles en ligne, comme le dossier de santé ou celui de la sécurité sociale », note-t-il.

Bien évidemment, dans un tel contexte, la sécurité est de mise.
Publiée le 01/05/2009 à 09:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;