S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Windows XP équipait 96 % des netbooks vendus en février 2009

75 % des netbooks dans le monde tournent sous Windows

Windows XPQuand la folie des netbooks a commencé, la firme Microsoft n’était pas donnée gagnante. Et pour cause, cette dernière n’était présente que sur quelques modèles. Les machines proposées sous Linux étaient nombreuses au point que beaucoup y voyaient une énorme porte d’entrée pour les différentes distributions. Or, selon une étude du NPD Group, la part de marché de Windows sur les ventes de netbooks atteignait 96 % à la fin du mois de février.

Changement radical

C’est un retournement énorme de situation, surtout si l’on considère qu’à la même époque l’année dernière, Windows ne représentait que 10 %. Mais que s’est-il donc passé ? Premièrement, l’arrivée de ces machines a pris l’éditeur de court. Des configurations techniquement faibles en puissance rendaient de plus l’utilisation de Vista pratiquement impossible. L’éditeur a donc eu peur et a déterré une fois de plus Windows XP.

Le système, qui va sur ses huit ans d’existence, était beaucoup plus adapté aux netbooks, d’autant qu’entre le début de leur commercialisation et l’évolution de l’année dernière, la configuration matérielle a beaucoup évolué. Le gigaoctet de mémoire vive est devenu courant, tandis qu’Intel est arrivé avec ses processeurs Atom. Les premiers SSD qui équipaient les netbooks au début ont été remplacés par des disques durs classiques, moins économes en énergie, mais nettement plus confortables sur l’espace disponible.

Windows XP, le sauveur

Pris de court, l’éditeur a donc sauvé la situation grâce à une ancienne version de son système d’exploitation. Les écarts de prix entre les configurations sous Linux et Windows n’étaient probablement assez significatifs pour inverser la tendance. Il faut aussi considérer qu’à choisir entre deux configurations très proches en termes de tarifs, beaucoup ont choisi Windows pour rester en terrain connu.

Du coup, à la fin du mois de février, Windows XP équipait 96 % des netbooks vendus dans le monde. Attention toutefois, car ce chiffre représente la situation à la fin du mois en question. Cela étant, toujours selon le NPD Group, la part de marché globale s’établit à 75 %, ce qui est énorme quand on considère la situation à ses débuts. Des chiffres qui ont d’ailleurs apporté de l'eau au moulin de Brandon LeBlanc, responsable de la communication Windows chez Microsoft.

La victoire de Windows et les changement à venir

Il s’agit pour Microsoft de la preuve éclatante de la supériorité de Windows dans plusieurs domaines : « Plus facile à configurer, plus facile à utiliser, plus facile à entretenir ». LeBlanc insiste par ailleurs sur le support du matériel : « 3000 imprimantes, plus de 700 appareils photo numériques, plus de 240 webcams et plus de 180 caméscopes numériques ». Il ajoute également que Windows bénéficie du plus grand ensemble d’applications et de jeux pour PC. Lapalissade puisque ces mêmes applications et jeux ont été conçus pour Windows en conséquence de sa part de marché.

Mais aucune situation n’est jamais figée. D’abord, Windows 7 va débarquer sur le marché. Même si les premiers retours sur son fonctionnement sur les netbooks sont positifs, les constructeurs peuvent utiliser Windows XP jusqu’en mars 2010. Il faut considérer ensuite que la concurrence ne s’arrête jamais vraiment.

On citera ainsi les cas de Dell, Asustek et HP qui réfléchiraient à la plateforme Android pour leur machines, ou encore à l’arrivée des processeurs ARM dans les netbooks. Parmi ces derniers plus particulièrement, la puce Tegra de NVIDIA (SOC, System On a Chip) devrait faire parler d’elle. On rappellera d’ailleurs que les systèmes Windows ne fonctionnent pas sur de tels processeurs, en dehors de l’édition CE (utilisée souvent pour le monde mobile ou pour des usages spécifiques).
Publiée le 08/04/2009 à 17:08

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;