S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Microsoft, Sun et Linux ensemble sur le futur des OS

Qui tombe à l'eau ?

linuxPour la toute première fois, plusieurs acteurs majeurs du monde des systèmes d’exploitation vont se réunir pour discuter ensemble de l’avenir de ces derniers. De nombreux sujets seront abordés, ainsi que des problèmes d’actualité comme les DRM. De nombreux acteurs du monde UNIX/Linux seront présents, ainsi que Sun et Microsoft. Étrangement (ou pas ?) Apple n’assistera pas à cette réunion.

La réunion est singulière à plus d’un titre, mais en particulier parce que les participants sont tous des adversaires. Elle fonctionne sur une base d’invitations et est sponsorisée par Intel, qui investit davantage dans l’univers Linux d’année en année. La Fondation Linux appelle l’évènement « Sommet de collaboration annuel », ce qui sous-entend de fait que c’est la première fois, mais pas la dernière.

On devrait donc voir chaque année un rassemblement de personnes très représentatives de leur domaine. La première édition, qui se tiendra du 8 au 10 avril à l’hôtel Kabuki de San Francisco, verra les participants suivants :
  • Al Gillen, vice président Systems Software d’IDC Program
  • Edward Screven, architecte en chef d’Oracle
  • Imad Sousou, directeur du centre technologique open source d’Intel
  • Jono Bacon, responsable communauté d’Ubuntu
  • James Bottomley, développeur kernel chez Novell
  • Joe Brickmeier, responsable communauté d’openSUSE
  • Dan Frye, vice président développement systèmes d’IBM
  • Karste Wade, du Fedora Project
  • Jim Zemlin, directeur de la Fondation Linux
  • Sam Ramki, directeur de la stratégie plateforme de Microsoft
  • Ian Murdock, vice président du marketing pour les développeurs et la communauté de Sun (et créateur de la distribution Debian)
Cette collaboration se tiendra en même temps que deux autres évènements un peu moins importants, mais qui donnent toutefois le ton :
  • L’Embedded Linux Conference
  • Le Linux Storage and Filesystem Workshop
Du coup, on sent facilement que le gros de cette réunion d’acteurs majeurs tourne essentiellement autour de Linux. Certains acteurs comme Sun, Oracle et Intel n’ont pas de distributions à proprement parler, mais Sun possède son propre système UNIX (Solaris), Oracle développe maintenant bien plus sa stratégie en direction de Linux et Intel lorgne du côté des manchots depuis longtemps déjà.

Du coup, deux invités se font remarquer : Microsoft, par sa présence, et Apple, par son absence. Microsoft parce que l’éditeur se sentira forcément un peu seul au centre d’une armée d’ennemis. Mais d’autres conférences l’ont prouvé, notamment dans le monde de la sécurité : le dialogue se crée, et une richesse d’information peut naître de la différence. Du côté d’Apple, il n’y a que deux possibilités : soit la firme n’a pas été invitée, soit elle n’a pas voulu participer.

Reste à savoir maintenant ce qu’il ressortira d’un débat de trois jours sur l’évolution des systèmes d’exploitation, quand on connaît les points de vue très divergents qui peuvent exister entre les différents acteurs, même entre les développeurs de deux distributions Linux.
Publiée le 11/03/2009 à 15:11

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;