S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Hotline surtaxée : FreeKs progresse mais continue son combat

Quand on n'est pas freaks, vous flippez

FreeKs n'en démord pas. Après avoir mis en demeure Free en janvier, l'association a tout bonnement menacé Free d'aller devant les tribunaux au début du mois. FreeKs, fait aujourd'hui le point sur la situation, et en profite pour dénoncer les grandes communautés Free de la toile.

Free admet avoir une obligation de résultat

Freeks association logo Pour rappel, Free est le seul FAI à facturer chèrement sa hotline, à l'opposé des buts de la loi Chatel. FreeKs précise cependant « qu'elle ne remet nullement en cause la facturation des prestations d'assistance opérée par Free pour des appels ne relevant pas des réclamations, du suivi et de l'exécution du contrat ni, plus généralement, de sa responsabilité ». En somme, FreeKs souhaite que Free ne facture qu'en cas de problèmes uniquement causés par l'abonné, et non pas les problèmes liés à Free.

Après ces multiples menaces, deux courriers de Free sont finalement parvenus à FreeKs. Dans ces courriers, « Free admet qu'une partie non négligeable des appels passés à sa hotline le sont dans le cadre de son obligation de résultat », un point capital pour FreeKs, la fameuse obligation de résultat ayant déjà permis de condamner maintes fois les FAI français.

« Néanmoins, nous estimons que les réponses apportées ne sont pas pleinement satisfaisantes » note FreeKs, sachant que ce dernier demande aussi le remboursement immédiat et inconditionnel des clients qui se sont vu facturés pour les motifs pointés du doigt par FreeKs (facturation des prestations d'assistance lorsque la responsabilité du client n'est pas engagée, facturation des prestations d'assistance pendant le temps d'attente avant la mise en relation avec le conseiller chargé du traitement effectif de la demande, etc.).

"Une campagne calamiteuse à l'encontre de FreeKs"

Enfin, FreeKs déplore que les communautés Freenews, Univers Freebox et l'AdUF s'attaquent à elle. « Nous ne le comprenons pas, car nous pensions naïvement que toutes les communautés Freenautes avaient un objectif commun : "La sauvegarde des intérêts des membres de cette communauté". »

FreeKs affirme cependant ne pas souhaiter rentrer dans le jeu des autres communautés de Freenautes – les dénoncer n'est-il pourtant pas une façon de le faire ?

Reste que le responsable juridique de FreeKs a la dent particulièrement dure envers ces communautés, et sous-entend même que Free pourrait bien être derrière tout ceci : « Il n'aura échappé à personne que ces derniers temps, une campagne calamiteuse à l'encontre de FreeKs en provenance de quelques communautés de Freenautes s'est orchestrée à l'initiative d'on ne sait qui et dont on peut légitimement se poser la question de la finalité. »
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 26/02/2009 à 15:50

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;