S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Un mobile HTC par élève, pour mieux réussir en classe

Je veux reprendre mes études !

téléphone spam mobile portableUn mobile par enfant rendra-t-il notre progéniture plus intelligente ? C'est ce que considère le fondateur de Qualcomm, Irwin Jacobs qui souhaite leur fournir à chacun un téléphone portable.

Aujourd'hui, Irwin est plus convaincu que jamais et présente son projet pilote qui consisterait à fournir à tous les enfants un smartphone, dans quatre écoles de Caroline du Nord, pour permettre un gain éducatif certain, rapporte CNN.

Le projet, baptisé K-NECT se basera sur les modèles HTC, sur lesquels les enseignants s'appuieront pour développer leur programme pédagogique. Il s'agirait ni plus ni moins que de recourir aux smartphones de la même manière que l'on utilise les ordinateurs pour faire ses devoirs en somme.

Pour Irwin, ces engins sont de toute manière supérieurs aux ordinateurs, et tout particulièrement aux initiatives comme celle de l'OLPC. Beaucoup plus fiables et moins coûteux, profitant des connexions haut débit nombreuses aux États-Unis, les téléphones permettront aux élèves de télécharger des programmes riches et de surfer sur le net et de même, hors du territoire, la plupart des étudiants accéderont au net via leur mobile.

Bien évidemment, les parents et les commissions d'enseignants ne sont pas spécialement tous d'accord avec l'opinion d'Irwin. Pour beaucoup, les mobiles n'ont jusqu'à présent pas été un outil pédagogique, mais bien plutôt un outil de distraction, rétorque la fédération américaine des enseignants.

En outre, des préoccupations sanitaires doivent être abordées, on en a bien conscience, mais tout le monde ne tombe pas à bras raccourcis sur l'idée d'Irwin. Un professeur d'algèbre indiquerait ainsi des progrès pour plusieurs élèves de sa classe depuis qu'ils ont recours à leur smartphone. De même, un climat nouveau s'instaure et ceux qui manipulaient très bien leur mobile sont devenus des centres d'intérêt, puisqu'ils expliquent à leurs camarades comment s'en servir.

Quoi qu'il en soit, il ne sera pas commode de vendre des mobiles dans les salles de classe, et si une poignée d'opérateurs serait prête à suivre Irwin dans son idée, il restera encore nombre de districts scolaires à persuader...
Publiée le 24/02/2009 à 15:32

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;