S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Licence NehaIem : Intel va devant la justice, NVIDIA réplique

Les séries américaines, y'a rien de mieux

Si AMD et Intel sont régulièrement conviés ces dernières années devant diverses instances judiciaires du monde entier pour des problèmes de concurrence, NVIDIA et Intel ont leur part quelques soucis de licence.

Jen-Hsun Huang, le big boss de NVIDIAEn juin dernier, Intel annonçait en effet qu'un « désaccord existe encore avec NVIDIA concernant l'étendue de leur licence [QPI, NDRL]. Intel tente de résoudre le désaccord avec NVIDIA de manière privée et ne fera pas plus de commentaires » expliquait ainsi le leader des microprocesseurs.

Huit mois plus tard, la hache de guerre entre NVIDIA et Intel n'a pas été enterrée, bien au contraire. Intel a ainsi annoncé lundi dernier avoir attaqué NVIDIA devant le tribunal du Delaware, affirmant que l'accord signé entre les deux parties il y a quatre ans ne s'appliquait pas aux futures générations de CPU d'Intel disposant d'un contrôleur-mémoire intégré (tel le fameux Nehalem/Core i7).

En somme, en cas de victoire d'Intel, les conséquences seront particulièrement fâcheuses pour NVIDIA, ce dernier ne pouvant plus proposer ses chipsets pour Nehalem, ainsi que les générations suivantes.

Pour rappel, en 2004, les deux sociétés liaient un accord afin que NVIDIA apporte des plateformes innovantes à base de processeur Intel. En échange, NVIDIA propose une licence à Intel pour que ce dernier puisse exploiter « la richesse de son portefeuille de brevets en 3D, GPU, et d'autres brevets informatique ».

Or selon NVIDIA, qui vient à l'instant de répondre à l'affirmation d'Intel ci-dessus, cela n'aura aucune incidence sur ses actuels chipsets. Pour Jen-Hsun Huang, le grand patron du Caméléon, il n'y a même aucun problème : « Nous sommes persuadés que notre licence, telle que négociée, s'applique » aux produits de NVIDIA.

Huang profite de l'occasion pour lancer une petite pique sympathique envers Intel : « Le cœur du problème est que le processeur a fait son temps et que l'âme du PC est en train de migrer rapidement vers le GPU. Il s'agit clairement d'une tentative pour étouffer l'innovation afin de protéger le marché décadent du CPU. »

Pour le patron de NVIDIA, cette situation n'est de toute façon pas surprenante. « Les innovations telles que ION, SLI, Hybrid Power et CUDA menacent la capacité d'Intel de contrôler la plateforme PC » analyse ainsi le plus grand représentant du Caméléon.

Jen-Hsun Huang semble cependant oublier que ces technologies sont liées à Intel, ou que ce dernier s'en désintéresse depuis un moment.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 18/02/2009 à 17:30

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;