S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Le haut-débit en Angleterre pour tous en 2012

Haut-débit en tranches...

internet surf libre blog écranLe haut débit dans tous les logements anglais pour 2012, c'est le plan qu'a dévoilé le secrétaire de la culture Andy Burnham, à travers le programme Digital Britain. Une évolution que le premier ministre Gordon Brown estime essentielle et qu'il n'hésite pas à comparer à l'utilité que « les routes, les ponts et les trains » ont pu apporter au XXe siècle.

Cependant, les contestations des conservateurs n'ont pas tardé : pétard mouillé pour les uns, aucune action sérieuse pour les autres, on le voit, Digital Britain n'a pas convaincu unanimement.

Du 2Mb/s pour tous les foyers

Stephen Carter, secrétaire d'État aux télécommunications qui a eu la charge de rédiger ce rapport, proposerait à ses concitoyens une connexion qui serait de 2 Mb/s, offrant un plus grand confort aux utilisateurs, autant qu'une amélioration notable pour la création de contenu. Qui dit plus grande vitesse dit en effet que les acteurs du web anglais vont pouvoir s'en donner à coeur joie.

Vidéo et interactivité sont pointées dans ce programme, qui souhaite faire de la Grande-Bretagne un acteur majeur de l'internet. Prochainement, le gouvernement fera savoir si les FAI disposeront d'une aide pour la mise en place du réseau ou s'ils seront livrés à eux-mêmes pour cette réalisation.

Constatant que les autres pays européens, l'Allemagne et la France étant cités en références, sont déjà entrés dans la phase de la fibre optique, le gouvernement anglais s'est tout de même fait tancer d'importance avec sa proposition d'un débit qui semble ridicule pour les membres de l'opposition.

Le retard du pays, qui s'affiche pourtant comme un des plus grands exportateurs de musique et de films de par le monde, en matière d'internet fait retomber le soufflé de l'enthousiasme.

Les conservateurs pas très chauds

Le rapport contient des éléments qui apportent un mieux, estiment-ils, de même que l'on apprécie les mesures de filtrages qui seront intégrés pour renforcer la lutte contre le piratage. Cependant, les FAI anglais n'ont jamais caché une certaine appréhension dans ce domaine. D'ailleurs, la riposte graduée ne serait pas adoptée par l'Angleterre, et les FAI n'auraient alors pas à effectuer le fameux filtrage.

Pour ce faire, une agence des droits numériques pourrait prendre la défense des ayants droit, chose que les Fournisseurs ne s'estiment pas aptes à endosser comme rôle. Une sorte de RIAA et de MPAA combinées en somme.

Enfin, comme nous le rapportions en octobre dernier, les conservateurs pointent du doigt qu'une annonce avait déjà été faite pour assurer la présence du haut débit pour les jeunes en 2011. Une année de délai finalement...
Publiée le 01/02/2009 à 08:10

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;