S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Fibre optique : Numericable rejoint Orange et SFR, Free esseulé

Free : I'm a poor lonesome cowboy

Censé débloquer la situation, le comité de pilotage du déploiement de la fibre optique, lancé aujourd'hui même, a effectivement permis d'officialiser une nouvelle : tous les fournisseurs d'accès à Internet se sont ligués contre Free.

Monofibre vs multifibre

Free fibre optique 100MbpsLa filiale d'Iliad, adepte du multifibre, vient ainsi d'apprendre il y a quelques heures que Numericable officialisait sa coopération avec Orange et SFR, en vue d'installer une fibre unique (dit monofibre). Orange, via communiqué, explique ainsi la situation :

« À l'issue de la première réunion du Comité du Très haut débit, qui s'est tenue ce matin au Secrétariat d'Etat au Développement de l'Economie Numérique en présence du Président de l'ARCEP, Numericable, Orange et SFR ont signé un accord qui précise les modalités de mutualisation du câblage en fibre optique installée par l'un ou l'autre dans les immeubles, en étudiant notamment l'utilisation optimale des infrastructures existantes. Les habitants de chaque immeuble des zones concernées par l'expérimentation auront ainsi le choix entre au moins trois opérateurs.

Les signataires sont convenus de mettre en oeuvre une solution de type « monofibre » sur la zone où ils déploient actuellement ou déploieront prochainement leurs réseaux. Chaque logement est ainsi équipé d'une fibre dédiée, attribuée à l'opérateur choisi par l'abonné au niveau d'un point de mutualisation.
 »

Trois mois de tests pour vérifier quelle est la meilleure technologie

Comme nous l'expliquions la semaine dernière, la conception de Free quant au déploiement de la fibre optique est diamétralement opposée à celle de ses concurrents. Un comité de pilotage, initié par Éric Besson, secrétaire d'État à l'Économie numérique, et chapeauté par l'ARCEP, doit donc régler définitivement cet épineux problème, qui ralenti le déploiement de la fibre en France, à l'heure où le Japon ne se pose plus guère de questions, et où le Royaume-Uni commence à passer aux choses sérieuses.

Conclusion, d'ici au 31 mars 2009, les deux technologies seront mises en place. Ainsi, Orange précise qu'une solution multifibre sera elle aussi déployée sur le 15ème arrondissement de Paris, ainsi que sur une autre ville française non précisée. Selon Éric Besson, l'objectif de ce comité de pilotage est d'évaluer le meilleur modèle avant fin mars. Le sort de la fibre optique française pourrait donc bien se jouer au cours des trois prochains mois...

Tous les FAI doivent s'accorder, auquel cas l'ARCEP tranchera

Si Orange invite explicitement Free à changer de camp à rejoindre les trois grands FAI (« cet accord est ouvert à tous les autres opérateurs qui souhaiteraient le rejoindre »), Numericable, qui annonce par ailleurs avoir raccordé plus de 4 millions de foyers à sa formule à 100 Mbps, s'est pour sa part montré plus ouvert : « Numericable confirme par ailleurs sa volonté de conclure avec d'autres opérateurs des accords de mutualisation respectueux des différentes architectures techniques, sans en privilégier ou en écarter aucune. »

Cette bataille sur la fibre optique a, quoi qu'il en soit, une importance primordiale pour l'avenir des réseaux français, et devra rapidement cesser pour le bien commun. Les FAI n'ont par ailleurs pas le choix. Passée le 31 mars, l'Autorité prendra des dispositions si les opérateurs n'ont toujours pas trouvé un terrain d'entente d'ici là : « La loi a donné à l'Arcep des moyens d'action qu'on utiliserait en dernier ressort » a ainsi expliqué Éric Besson. Or, avec trois grands FAI d'un côté, et Free de l'autre, les chances de ce dernier de sortir vainqueur d'une telle opposition sont particulièrement faibles.

Si Free, contacté par PC INpact, n'a pas souhaité réagir à l'annonce de Numericable, le FAI a néanmoins réussi à noter un point positif le concernant. Tout le monde va tester le multifibre.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 16/12/2008 à 16:20

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;