S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Pour Orange, la 4ème licence 3G est d'ores et déjà enterrée

Une histoire réglée d'avance ?

Le dossier de la 4ème licence 3G est décidément bien compliqué. Délivré en morceaux aux opérateurs en place ou à un nouvel entrant ? Si à un nouvel entrant, à qui ? Et à quel tarif ? Les critères de sélection ne favorisent-ils pas les opérateurs actuels ?

Pour Orange, il n'y aura pas de nouvel entrant

Orange LogoEt les avis sur le sujet sont relativement disparates. Si Free (évidemment), Matignon et la Commission européenne appuient fortement l'arrivée d'un nouvel entrant, pour SFR, une telle arrivée est inutile et ne fera pas diminuer les prix.

Quant à Orange, sa position semble encore plus nette et limpide. Selon le Canard Enchaîné, qui avait déjà annoncé mi-octobre dernier que la 4ème licence 3G était morte et enterrée, Orange a confirmé cette information.

Didier Lombard, le président de France Télécom/Orange, aurait ainsi avoué de vive voix que « la 4ème licence de téléphone mobile, c'est enterré ». Ces propos auraient été confiés le 3 décembre dernier à des analystes de Société Générale, lors d'une réunion organisée par cette dernière.

Le futur président de l'ARCEP, un bon allié pour Orange ?

Plus troublant encore, Didier Lombard aurait « expliqué qu'il fondait de grands espoirs sur la prochaine nomination d'un "régulateur plus amical" » explique l'hebdomadaire. En effet, l'ARCEP, l'autorité en charge de réguler tout ce qui touche aux télécoms, doit changer de président d'ici peu. Or Paul Champsaur, son actuel président, a récemment annoncé qu'il espérait bien voir un nouvel entrant dans le secteur de la téléphonie. Et ce, sans compter la future baisse des tarifs des terminaisons d'appel, peu aux goûts des opérateurs en place.

Paul Champsaur devrait être remplacé par Jean-Claude Mallet a récemment révélé Le Figaro. Cet ancien secrétaire général de la Défense Nationale, âgé de 53 ans, pourrait ainsi bien prendre la tête de l'ARCEP l'année prochaine. Or selon Didier Lombard, qui confirme cette information, Mallet est un « patriote, plus soucieux de soutenir les champions nationaux que de doper la concurrence ». Des propos qui, s'ils sont confirmés, se passent de commentaires.

Free, contacté par nos soins, n'a justement pas souhaité commenter ces informations.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 10/12/2008 à 16:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;