S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Sony réduit ses effectifs de 5 % et supprime 8000 emplois

Ils n'en rêvaient pas, Sony l'a fait quand même

Sony vient d'annoncer de nouveaux licenciements massifs. Après Hewlett-Packard et ses 24 600 emplois supprimés (principalement chez EDS), après AT&T et ses 12 000 licenciés, et après Dell et ses 9600 salariés remerciés, Sony ferme donc la marche de ce "groupe des 4 gros licencieurs", avec à son actif 8000 employés qui devront quitter le navire d'ici à mars 2010.

Sony Vaio JS1Représentant une économie d'1,1 milliard de dollars et près de 5 % de ses effectifs – 7,5 % pour HP et 4 % pour AT&T à titre de comparaison – ces licenciements font suite à une forte réduction de ses bénéfices, et à des prévisions de ventes revues largement à la baisse pour le 4ème trimestre 2008 et l'année 2009, du fait des crises financières et économiques actuelles.

Malgré l'importance des licenciements du Japonais, pour l'économiste Katsuhiko Mori de Daiwa SB Investments, cette coupe pourrait ne pas suffire, tous les secteurs de Sony étant en danger et aucun n'ayant une perspective de fort et stable profit. Ce même analyste conclut qu'outre cette vague de licenciements, Sony devrait annoncer d'ici peu un changement de stratégie.

Sony n'a pas encore précisé quels seront les pays concernés par ces 8000 licenciements. L'Asie devrait cependant être durement touchée, et notamment le Japon, où se trouve son siège social. Pour rappel, lors de la dernière grande vague de licenciements de Sony en 2005, sur les 10 000 emplois supprimés, 4000 (soit 40 %) concernaient uniquement le pays du soleil levant.

Notez que la France perdra inévitablement des employés de Sony, la fermeture de son usine basée à Dax (Landes), étant prévue pour le 31 mars 2009. Près de 320 emplois seront touchés.

MàJ (10/12/2008) : il faut rajouter aux 8000 salariés en CDI, 8000 autres salariés en CDD et en intérim, portant le total des suppressions d'emplois à 16 000.

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 09/12/2008 à 09:53

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;