S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Antivirus : quand AVG confond DLL Windows et cheval de Troie

Et un, De Troie !

avg freeAVG a publié un message expliquant le pourquoi des problèmes survenus chez certains utilisateurs de l’antivirus. Des problèmes très sérieux car visant le fichier User32.dll de Windows XP, essentiel au fonctionnement du système. Or, AVG y reconnaissait un Cheval de Troie depuis sa dernière mise à jour, incitant l’utilisateur à se débarrasser du fichier infecté.

Des problèmes de faux positifs, tous les antivirus en ont déjà connu, mais d'aussi sérieux, cela reste rarissime. Et pourtant, les versions 7.5 et 8.0 de l’antivirus AVG, dans leurs éditions gratuites et payantes, sont touchées par  ce grave problème qui identifie un malware dans un rouage primordial du système d’exploitation Windows XP. Le problème a provoqué du coup le retour en magasins d'ordinateurs par des clients mécontents...

L’éditeur explique : « Les utilisateurs touchés incapables de se servir de leur PC devraient contacter leur revendeur AVG ou demander à un ami de télécharger l'information et l'outil de réparation pour eux. Après l'exécution de l'outil de réparation, les utilisateurs devraient exécuter le programme de mise à jour d'AVG afin de télécharger et d'installer la mise à jour AVG appropriée. »

Ainsi, si les dégâts n’ont pas encore été faits, il faut relancer immédiatement une nouvelle recherche de mise à jour. Sinon, des méthodes pour contourner le problème, en utilisant le CD de Windows XP, sont données sur cette page. Les numéros de sujets sont les : Le problème ne touche "que" les éditions hollandaise, française, italienne, portugaise et espagnole de Windows XP. Ceux qui ont par exemple un système anglais ne sont donc pas concernés.
Source : AVG
Publiée le 12/11/2008 à 13:03

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;