S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Seven : pourquoi Microsoft ne communique presque pas

Mais pourquoi est-il aussi méchant ?

Les développeurs de Windows communiquent légèrement sur le fameux Seven. Pour être honnêtes, disons plutôt qu’ils communiquent pour expliquer pourquoi ils ne communiquent pas, ou très peu. Une explication intéressante qui ne manquera pas de créer un parallèle avec une autre société cultivant le secret depuis toujours.

Windows SevenOui, Microsoft commence toujours à parler rapidement du prochain Windows quand une version donnée est disponible dans le commerce. Plus important, quand une version est terminée, la suivante est déjà en travaux. C’était le cas pour Windows 2000 et Windows XP : les moutures suivantes (respectivement Windows XP et Vista) étaient déjà en construction. Windows 7 n’est pas une exception, et le codage avait déjà commencé avant la sortie de Vista.

Pour reprendre l’information capitale à son sujet, il est bien confirmé que Windows 7 est bâti sur les fondations de Vista. Ce ne sera pas une version majeure dans le sens où tout sera bouleversé, mais il est clair que le rythme de développement adopté fait maintenant beaucoup plus penser à une série d’évolutions plus douces. On ne devrait pas retrouver de sauts technologiques comme entre Windows XP et Vista.

Du reste, les informations filtrent peu. L’homme qui se tient à la tête de la division Windows en est totalement responsable. Le changement n’avait pas été annoncé, la presse a parlé de blackout, et beaucoup ont été agacés que le robinet d’information soit fermé d’un seul coup sec. Mais après la débauche totale d’informations sur Vista, il était évident que Microsoft ne pouvait pas utiliser la même méthode, car le marketing autour du dernier Windows a été sa plus mauvaise carte d’entrée sur le marché.

Les informations sont donc désormais contrôlées depuis que Steve Sinofsky, qui gérait auparavant la division Office, s’est imposé comme le « chef ». Il est connu pour sa direction stricte, en particulier sur les délais et sur la dose d’informations qui doit être transmise. Jusqu’à nouvel ordre, mais probablement de manière régulière, le choix, la quantité et le moment choisi pour les informations seront soigneusement réfléchis.

Lesdites informations commencent tout de même à paraître, en doses limitées mais bien présentes. L’un des objectifs de Windows 7 est de garder les mêmes pré-requis matériels que Vista. Les technologies de Vista seront valorisées et serviront de base pour aller plus loin, mais l’un dans l’autre, rien de ce qu’a apporté le dernier Windows ne sera remis en cause.

Pour ceux qui se posent la question, Windows 7 n’embarquera pas un nouveau noyau, du moins pas au sens où beaucoup l’entendent. Le centre du système est « redessiné », et on parle bien ici de MinWin. Il s’agit du nouveau système de base, qui est conçu différemment, sans remettre en cause l’architecture de base de Windows. D’un point de vue utilisateur, aucune différence ne sera perceptible. Du côté des développeurs par contre, les choses devraient être plus simples et plus logiques.

Le travail sur Seven est présenté comme une continuité de Vista. C’est le même travail qui a donné le Service Pack 1 du système et Windows Server 2008. En fait, on peut considérer Seven comme une énorme mise à jour de Vista, comme une édition R2, mis à part le fait que son apparence devrait évoluer également. Le modèle de pilote, autre exemple, ne devrait pas évoluer. Il avait subi de grandes transformations avec Vista, et la chose ne sera pas répétée. Les pilotes créés pour Vista fonctionneront de la même manière avec Seven.

Dans les autres éléments connus, on sait que Windows 7 pourra gérer nativement les disques virtuels VHD, sera beaucoup plus proche des téléphones mobiles, serait découpé en modules qu’on pourra installer ou non (à la manière des rôles dans Server 2008) et devrait permettre l’exécution des anciennes applications par l’utilisation de la virtualisation. Évidemment, les mois passant, nous apprendrons d’autres éléments plus concrets.

Source : Microsoft
Publiée le 27/05/2008 à 17:52

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;