S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Internet par satellite, nouveau record : 1,2 Gbps

Et les serveurs, ils suivent ?

1,2 Gbps, c'est la vitesse de transmission atteinte en début de mois en passant par un satellite, selon la JAXA (Japan Aerospace Exploration Agency), l'agence spatiale du pays du soleil levant, et le NICT (National Institute of Information and Communications Technology), un institut de recherche spécialisé dans la communication. Le satellite Kizuna (Winds), lancé le 23 février dernier, a été utilisé afin d'établir ce nouveau record de vitesse.

Satellite Kizuna Winds japonaisCes 1,2 Gbps ont cependant été atteints grâce à une antenne d'un diamètre de 2,4 m. Une taille assez imposante, loin d'être pratique et discrète pour le premier venu. Il est heureusement possible d'utiliser une antenne de 45 cm, ce qui permet, selon la JAXA, d'obtenir un excellent débit descendant (download) de 155 Mbps, et un débit montant (upload) de 6 Mbps.

Ces vitesses sont à mettre en parallèle avec celles proposées par les opérateurs européens et étatsuniens, alliant généralement une vitesse de téléchargement située entre 1,5 et 2 Mbps, et un upload entre 128 et 256 kbps. Selon Bulletins-Electroniques, l'opérateur japonais JSAT propose pour sa part du 10 Mbps/2 Mbps.

Le très haut-débit, tout du moins en ce qui concerne la vitesse descendante, devrait donc être accessible très bientôt à tous les internautes asiatiques, en attendant les autres parties du globe à l'avenir. Reste que les éternels défauts de l'internet par satellite, à savoir de lourdes difficultés à jouer en réseau ou encore à utiliser des services en temps réel (téléphonie sur VoIP, visioconférence, etc.), seront toujours présents.

Le tarif pour de tels débits sera lui aussi très attendu.

Source : JAXA
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 27/05/2008 à 15:36

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;