S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Subventionné, le prix de l'iPhone pourrait fondre chez Orange

Première étape avant l'ouverture aux autres opérateurs ?

orange iphoneLes ventes de l’iPhone n’ont pas cassé des briques jusqu’à présent. Quand bien même Orange annonçait avoir « largement dépassé les 100 000 unités vendues », on peut considérer que le téléphone d’Apple a eu pour le moment des chiffres décevants. Quand on cherche les causes de cette situation, un point revient constamment : le prix de vente.

Contrairement aux téléphones vendus par les opérateurs en général, l’iPhone n’est pas subventionné. Tous les modèles bénéficient d’un tarif réduit en fonction de l’abonnement, ce qui sert aux opérateurs pour « appâter » le client. On trouve ainsi des téléphones portables à 1 €, très utile pour tous ceux qui n’ont que faire des fonctionnalités avancées des smartphones. Mais même pour ces derniers, le choix d’un abonnement à tarif plus élevé fera souvent chuter de beaucoup le prix d’un modèle particulier.

Depuis qu’Apple vend son iPhone, le tarif est le même partout : 399 dollars ou euros pour le modèle 8 Go, dont 30 à 40 % (selon les opérateurs et les pays) sont reversés à la firme de Cupertino. Mais cette situation, si l’on en croit le journal Les Échos, ne conviendrait plus à Apple. Cette dernière aurait ainsi demandé à Orange de changer son modèle, une demande qu’Orange aurait acceptée.

On s’attend donc à une baisse importante du prix de l’iPhone dans les prochaines semaines, sans plus de détails pour le moment. Toujours selon les Échos, une source proche du dossier aurait indiqué que « Le reversement qu'Orange fait à Apple pourrait être revu fortement en baisse, voire même supprimé ».

iPhoneCertes, si Orange négocie la fin de la participation à l’aventure iPhone, on peut considérer que c’est un manque à gagner important pour Apple. D’un autre côté, on peut tout aussi bien envisager que c’est le premier pas vers une distribution du téléphone chez tous les opérateurs, ce qui mettrait un terme aux conditions de ventes ultras strictes de l’iPhone, que beaucoup cherchent à contourner par des solutions de « désimlockage ».

En Europe, seuls trois pays vendent l’iPhone : la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne. Les chiffres pour ces deux derniers se montent à 200 000 et 70 000 unités vendues respectivement. Tandis que T-Mobile subventionne désormais officiellement le téléphone et fait tomber le prix jusqu’à 99 euros et que O2 au Royaume-Uni fait une promotion jusqu'au 1er juin, on s’attendait à ce qu’Orange se jette dans le bain.

Alors que la concurrence s’étoffe et commence à proposer un nombre croissant de modèles exploitant les écrans tactiles et un design plus novateur, l’iPhone a de moins en moins de raisons de continuer sa course. Mais la source des Échos précise qu’il y a « une pression forte d'Apple pour passer à un modèle subventionné ». Si la chose se vérifie, la situation pourrait largement évoluer très rapidement.

Source : Les Échos
Publiée le 18/04/2008 à 11:06

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;