S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Avec la fin d'Adele, la DGME quitte le salon Solutions Linux

Clap ou claque de fin ?

CNIT la defenseLa DGME est une direction qui dépend du Ministère du Budget. Elle est chargée de mettre en œuvre la Réforme de l'État, en association avec les autres ministères, elle occupe donc un rôle primordial pour l’action de l’État.

Cette direction n’ignore évidemment pas le monde de l’informatique et spécialement du logiciel puisqu’elle pilote le plan ADELE, ou plan d'administration électronique. Le Référentiel général d'Interopérabilité (RGI) est justement l’un des projets rattachés à Adele et donc de la compétence de la DGME.

Nous venons d’apprendre que la conférence Adele, tenue jusqu’alors au Salon Solution Linux, ne poursuivra pas son activité. La DGME a décidé de se retirer des festivités. La démarche n’est pas symbolique puisque c’est lors de cette conférence grand public (300 ou 400 personnes) qu’on avait décrit la migration aux logiciels libres de la Gendarmerie.

"Le programme ADELE est prévu pour s’échelonner sur 4 ans de 2004 à 2007. Il est terminé et il n’y plus de programme Adele en tant que tel. La DGME est en train de modifier ses missions vers un accouplement des ministères, vers la mise en œuvre de la réforme générale des politiques publiques, nouveau programme de modernisation et de transformation de l’État. Et donc pour l’année prochaine les conférences ADELE n’ont plus lieu d’être". L’année prochaine le salon fêtera ses 10 ans. Des voix s’étonnent de cette démission alors que la DGME était présente en 2008...

Certains se souviennent encore du tout récent revirement de la DGME au sein du vote OOXML en France en faveur de Microsoft. « Il y aura sans doute d’autres initiatives présentées par des ministères en tant que telles, mais cela ne s’inscrira plus sous l’intitulé conférence Adele » relativise la DGME. Rendez-vous est donc pris l’année prochaine pour les 10 ans du salon.

Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 11/04/2008 à 15:04

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;