S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Windows Mobile 7 : une profusion de nouveautés pour 2009

Les écrans tactiles, objectif prioritaire désormais

windows mobileLa révolution des téléphones mobiles est en marche, et seuls ceux qui ont vécu sur une autre planète durant l’année 2007 ne sont pas au courant. L’arrivée de l’iPhone, quoi qu’on en dise, a provoqué un gros chamboulement dans les esprits et chez les constructeurs et éditeurs. Tandis que Google prépare toujours sa plateforme Android, Microsoft travaille sur la version 7 de Windows Mobile.

Les doigts, tout un futur

Ce dernier devrait apporter un nombre impressionnant de nouvelles fonctionnalités et possibilités, c’est le moins que l’on puisse dire. Jusqu’à la version 6.1 qui n’est même pas encore diffusée sur un grand nombre d’appareils, Windows Mobile s’utilise dans les grandes lignes comme un Windows classique, c’est du moins de cette manière que Microsoft l’a construit. Un choix qui n’apparait pas forcément comme judicieux, mais que la société remet en question aujourd’hui avec la préparation d’une interface et d’une utilisation largement différentes.

windows mobile

Windows Mobile 7 sera très clairement orienté vers les écrans tactiles. En fait, il y a dans ce domaine une première différence majeure avec l’iPhone, car le prochain système devra s’adapter à une foule de modèles différents. L’écran tactile n’est donc pas une obligation, de même que la version 7 devra être utilisable sur les appareils sans aucun clavier, comme l’iPhone, avec un clavier classique, ou encore un clavier complet, comme sur les Blackberry.

La gestion des mouvements et des secousses

L’autre grand changement de Windows Mobile sera la gestion des mouvements, avec un capteur idoine. Mais Microsoft planche sur un système qui n’utilise pas les gyroscopes et les accéléromètres : le téléphone se servira de la caméra intégré pour détecter tous les changements de position dans l’espace. Dans la pratique, il s’agit ici de pouvoir utiliser le repérage spatial pour effectuer des actions sur l’écran. Ce type de possibilité existe déjà sur le Sony Ericsson W910i, qui utilise les secousses de la main pour avancer ou reculer dans la liste de lecture de musique en cours.

windows mobile

L’utilisation des mouvements du téléphone devrait être exploitée à grande échelle. Par exemple, le téléphone peut détecter quand vous le mettez dans votre poche. Auquel cas, il peut s’adapter automatiquement et régler la sonnerie sur un volume sonore supérieur, ou mettre l’appareil en mode vibreur. De même, il sera possible de secouer l’appareil pour le « réveiller », avec certains effets de transition :

windows mobile

Les actions entraînées par les secousses devraient être bâties de telle manière que les secousses accidentelles seront ignorées. Le système sera capable de prendre en compte l’amplitude de la secousse, la vitesse ou encore la régularité dans une série de mouvements. Le tout est de pouvoir définir des gestes simples et précis qui ne pourront pas être confondus avec les secousses naturelles du téléphone lorsqu’il est dans une main, une poche ou encore un sac à main.

Changement de philosophie pour l'interface

Détaillons un peu les nouveautés attendues pour Windows Mobile 7. L’interface va largement évoluer, pour se rapprocher dans son « look and feel » de Vista. La comparaison s’arrête là, car l’utilisation du système sera complètement différente. Le système est conçu pour être utilisé avec un ou plusieurs doigts, mais les téléphones plus classiques utilisant le stylet pourront également l’exploiter.

Les objectifs de cette interface sont multiples et se rapprochent clairement de l’iPhone, qui sert maintenant de source d’inspiration pour bien des acteurs du marché aujourd’hui. Une interface simple et cohérente représente la base, avec des contrôles uniques et récurrents, et une philosophie aussi naturelle et prévisible que possible. L’utilisateur doit s’y retrouver instinctivement, et les éléments accessibles aux doigts doivent pouvoir être affectés, bougés, supprimés, ajoutés et modifiés de manière simple.

windows mobile

Dans le cas idéal, Windows Mobile 7 sera présent sur un téléphone sans clavier et sans rien d’autre d’ailleurs qu’un grand écran multipoint. Dans ce domaine précis d’ailleurs, l’intégralité de l’utilisation dépendra uniquement du téléphone que vous aurez entre les mains, et de la taille de l’écran choisie par le constructeur sur le modèle. Les écrans plus petits, qui affichent une résolution et une précision moindres, auront certainement besoin d’un stylet.

On devrait retrouver les éléments suivants :
  • Appuyer sur l’écran et maintenir la pression fera apparaître le menu contextuel (Copier, Coller, Propriétés, etc.)
  • Une suppression maximale des barres de défilement au profit de mouvements réalisés avec le doigt (défilement d’une liste à la manière de l’iPhone), avec indication d’une liste plus longue que l’écran par un léger effet d’effacement à la fin
  • L’utilisation des secousses pour avancer/reculer dans une liste quelconque
  • Un redimensionnement automatique des éléments graphiques selon le contexte

Des effets visuels pour renforcer l'utilisation naturelle


Microsoft devrait faire une utilisation assez prononcée des effets visuels en tous genres, ce qui sera une première pour ses systèmes dédiés au téléphone. Ces effets visuels devront avoir une signification particulière et être identifiables naturellement par l’utilisateur. Dans le cas d’une liste par exemple, un léger effacement du bas de l’écran signifiera que la liste est plus longue que l’écran et qu’il y a encore des éléments sur la page suivante. De même, lorsqu’on fait défiler une liste et qu’on l’arrive à la fin, l’interface subira un tremblement, comme pour signaler que l’on est « tombé » sur le sol.

windows mobile


Internet Explorer et Office Mobile feront peau neuve

Concernant les logiciels intégrés, Internet Explorer devrait faire peau neuve, aussi bien dans sa mécanique interne que dans son apparence. Ici, Microsoft utilisera très probablement les travaux réalisés sur Deepfish, un logiciel développé depuis quelque temps et qui permet une navigation plein écran et naturelle des pages web classiques, exactement comme Safari sur l’iPhone, dont le nouvel Internet Explorer reprendra d’ailleurs la gestion des onglets.

windows mobile

Office Mobile devrait également subir bien des modifications pour être adapté à la nouvelle utilisation du système avec les doigts. Les rubans apparus dans la version 2007 pour Windows seront présentés, mais dans une version revisitée pour convenir à la taille des écrans. Les captures récupérées par l’auteur du blog InsideMicrosoft proviennent d’un document interne de Microsoft mais sont clairement le résultat d’un montage et ne sont donc là que pour indiquer un exemple.

windows mobile

Il reste encore du temps avant que Windows Mobile 7 débarque dans les téléphones, car il est prévu pour 2009. La firme de Redmond a donc encore au moins une année complète pour peaufiner son système, et cette étape a clairement intérêt à être poussée, car la concurrence sera très forte dans ce domaine, une fois de plus.
Publiée le 07/01/2008 à 11:31

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;