S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

SCO n'est désormais plus listé au NASDAQ

Une chute et une histoire sans fin

scoLa descente de SCO aux enfers n’en finit plus et la société continue lentement mais sûrement de perdre du terrain dans toutes les directions. Après une décision catastrophique pour son commerce il y a deux mois pour la possession de la propriété intellectuelle d’Unix, la firme vient de sortir du NASDAQ (National Association of Securities Dealers Automated Quotations), le plus grand marché électronique d’actions du monde.

Officiellement, SCO rejette la faute sur la procédure de protection contre la faillite. Cependant, l’action de la société avait atteint un niveau catastrophique. La semaine dernière, on la trouvait mardi à 0.18 dollars, puis vendredi à 0.08 dollars, tout en continuant à chuter. Actuellement, il n’est donc plus possible de consulter quoi que ce soit, puisque l’action n’est plus référencée à la bourse.

SCO tente toujours désespérément de revendre sa division Unix, mais elle a échoué jusqu’à présent. Tandis que Novell a récupéré la propriété intellectuelle d’Unix qui avait servi de base à SCO pour lancer de multiples procès, d’autres acteurs sonnent à la porte comme IBM. La protection contre la faillite ne sera pas éternelle, et plusieurs entreprises se préparent déjà à dévorer ce qui reste de SCO.

Pour autant, le retrait de l’action du NASDAQ n’a pas sonné comme une surprise. SCO avait reçu plusieurs fois des avertissements, notamment un en septembre dernier. Il était demandé à la firme de garder au minimum son action au-dessus de la barre des 1 dollars pendant dix jours, et avant le 24 mars. Évidemment, les conditions n’ont pas été remplies, et la chute complète de l’action au cours des trois derniers mois a fait le reste.

Publiée le 02/01/2008 à 11:24

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;