S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Samba dispose enfin de la documentation de Microsoft

Une grande première pour le géant du logiciel

samba Une longue série de problèmes entre le logiciel Samba et Microsoft devrait rapidement trouver sa solution dans un accord récent portant justement sur les technologies et les protocoles de l’éditeur. Samba est un logiciel libre qui utilise le protocole SMB présent dans les systèmes Windows pour partager des ressources comme des fichiers et des imprimantes.

Sous licence GPL, Samba a été créé en 1991 par Andrew Tridgell, mais bénéficie aujourd’hui de la participation d’une vingtaine de développeurs répartis dans le monde entier. Le logiciel avait cependant du mal ces dernières années à suivre le rythme des nouveautés du côté de Microsoft à cause d’une certaine opacité des nouveaux protocoles et composants.

Cependant, la Protocol Freedom Information Foundation (PFIF), un organisme à but non lucratif créé par le Software Freedom Law Center, indique qu’un accord a été trouvé avec Microsoft. Selon le modèle qui a été demandé par la Commission européenne et accepté par le géant, la PFIF a donc versé 10 000 euros à Microsoft pour obtenir l’intégralité de la documentation nécessaire aux protocoles de Samba. Le versement est unique et définitif, et l’utilisation des données n’est pas soumise à une quelconque redevance.

microsoft logoQue Microsoft fournisse ce genre d’informations n’est pas une nouveauté, mais le modèle de paiement ainsi que l’acheteur sont réellement des premières. C’est le premier achat de documentation complète technique par versement unique « raisonnable », et c’est également la première fois que Microsoft vend une telle documentation à un organisme centré sur le logiciel libre.

Évidement, le fait que la PFIF s’occupe des logiciels libres implique certaines barrières. Les développeurs de Samba auront par exemple l’obligation stricte de ne pas révéler les informations obtenues de cette manière, mais ils pourront par contre publier le code source de tout ce qui concerne l’interopérabilité.

Les développeurs de Samba se félicitent de cet accord qui va permettre au logiciel d’atteindre un nombre de fonctionnalités et de compatibilité largement accru par rapport aux versions actuelles. Andrew Tridgell estime d’ailleurs qu’il n’y a plus d’excuses pour Samba sur le mauvais fonctionnement du logiciel dans certains scénarios.
Source : Samba
Publiée le 21/12/2007 à 11:36

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;