S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Etats-Unis : une course de voitures robots sans conducteur

Robot au volant, danger au tournant ?

L'édition 2007 du DARPA Grand Challenge vient de s'achever il y a quelques jours, après 1 an d'absence en 2006. Cette course fait participer des écuries de voitures de tourisme modifiées sur des circuits, mais... sans conducteur.

Ainsi, la voiture est entièrement conduite par ordinateur via divers capteurs et les commandes sont tout assistées électriquement.

La première édition en 2004 s'était soldée par un échec puisqu'aucune voiture n'avait atteint l'arrivée, la seconde en 2005 avait été terminée par sept véhicules au bout de 2h et 200 km d'épreuve. Cette année, six véhicules ont franchi la ligne d'arrivée sur 11, et ont donc parcouru les 100km de course urbaine semés d'obstacles en 5 heures.

robot voiture robot voiture robot voiture

Le site de l'équipe de l'université de Stanford (dont la voiture Junior a passé la ligne d'arrivée en premier) indique ainsi que son véhicule fut basé sur un Volkswagen Touareg en 2005 et Passat cette année (surnommée Junior).

Cette page qui date toutefois de 2005, donne déjà une idée de la technologie mise en oeuvre avec plus de détails  :

Tout le traitement passe par sept ordinateurs Pentium M alimentés par batteries contrôlées électroniquement. Le véhicule possède divers instruments de mesure du GPS à un accéléromètre 3 axes en passant par le contrôle de la vitesse des roues pour l'estimation de l'adhérence.

Quand le véhicule est en mouvement, l'environnement est perçu via 4 télémètres lasers, un radar, une paire de caméras stéréo et un système de vision monoculaire. Tous les capteurs acquièrent des données sur l'environnement à un rythme de 10 à 100 Hertz (soit 10 à 100 fois par seconde). Le plan et l'information d'adhérence sont acquis à 10 Hz (10 fois par seconde), ce qui permet au Stanley d'éviter les collisions avec les obstacles en temps réel tout en parcourant le circuit du DARPA Grand Challenge 2005.

Junior profite de bien plus de capteurs (64 télémètres, des caméras pour détection du marquage au sol), et carbure avec deux Quad Core d'Intel pour faire tourner les logiciels mapper, planner, localiseur et contrôleurs (Détails ici). Quant au vainqueur de l'épreuve (qui est jugé non seulement sur son temps d'arrivée mais aussi sur la qualité de conduite), il est basé sur un 4x4 également, le Boss, issu de l'équipe Tartan Racing. On y trouve là une douzaines de télémètres laser, radars et caméras.

Il s'agit évidemment pour l'organisateur, le DARPA  (Defense Advanced Research Projects Agency, organisme de recherche américain de la Défense), de profiter de ce vivier de savoir-faire pour des projets de patrouille militaire sans conducteurs afin de limiter le nombre de décès militaires américains, comme en Irak par exemple avec les attentats visant les véhicules militaires

MàJ  : le gagnant des 2M$ est finalement la Tartan Racing Team.
Source : Wired
Publiée le 06/11/2007 à 06:10

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;