S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Filtrage : Viacom insatisfait des efforts de Google sur Youtube

Viacom un malaise

viacomLes relations entre Viacom et Google (Youtube) ne sont pas encore au beau fixe. Petit rappel des faits : le premier réclame un milliard de dollars de dédommagement pour les multiples contrefaçons dont il est victime sur Youtube. Propriétaire de MTV, VH1, Country Music Television, Comedy Central, Spike TV, TV Land, et 130 autres gros médias à travers le monde, Viacom ne supporte plus ces diffusions sauvages sur le site gratuit de partage de vidéos.

Pour faire bonne mesure, alors qu’une plainte a été déposée devant la cour de New York, Youtube a mis à disposition des ayants droit, un outil de prévention contre le piratage vidéo. Le fonctionnement évite une chasse a posteriori des contenus illicites : les détenteurs de droits fournissent des copies de leurs vidéos protégées à Google, qui s’en sert de matrice pour comparer les données fournies par les utilisateurs. En cas de points communs, l’ayant droit est alerté : il peut alors ne rien dire, exiger le filtrage ou accepter la vidéo en profitant d’un partage des revenus publicitaires (notre actualité).

Phillipe Dauman, patron de Viacom, s’est cependant dit peu satisfait de ce plan d’attaque, trop en retrait et en retard. D’ores et déjà, il ne pense pas que Viacom retirera sa plainte. Il serait plus favorable à un filtrage a priori et non optionnel. Par ailleurs, il regrette que Google choisisse de ne pas partager le système de filtrage adopté.

Il faut dire que Viacom, comme CBS, Disney, NBC Universal, Fox, NewsCorp MySpace, Dailymotion, etc. ont tous signé voilà peu une grande charte sur le contenu en ligne (User Generated Content Principles). Celle-ci prévoit justement une lutte pro active en matière de contenus mis en ligne sans droit, par l’usage de mesures réputées efficaces. « Google a participé à la discussion, mais ils ont finalement choisi de ne pas signer pour le moment » indiquait Dailymotion dans une interview accordée à Ecrans.fr
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 22/10/2007 à 11:35

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;