S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

PC INpact : quelques heures avec l'iPhone d'Apple

Dans le jardin du bien et du mal

Nos amis de chez MacTribu nous ont permis d’utiliser un iPhone, histoire d’être confrontés à la bête et de se faire une impression de cet engin dont on parle tellement. Alors, cet iPhone, est-il réellement impressionnant ?

iphoneiphoneiphone

Réponse facile : oui et non. Oui car le travail d’esthétisme, d’intégration, de réflexion sur l’interface et conception est assez loin devant de ce à quoi la concurrence peut prétendre actuellement. Non, car techniquement l’iPhone n’est pas extraordinaire et est assez loin derrière de ce à quoi la concurrence prétend… et affirme !

iphoneiphoneiphone

L’iPhone en Europe ne pourra faire que moins d’effet qu’aux États-Unis. Sans gestion de la 3G alors que la grande majorité des modèles vendus aujourd’hui en France la possède, et sans prise en charge des MMS, ce qui est à la limite de l’anachronisme, le téléphone d’Apple ne peut pas prétendre être sur le fil du rasoir technologique. Mais heureusement, ce n’est pas tellement sur ce terrain que se bat l’iPhone.

iphoneiphoneiphone

Dans la première minute d’utilisation de l’appareil, plusieurs éléments frappent l’utilisateur. La prise en main est plutôt naturelle, mais le poids peut surprendre, le téléphone étant assez « dense ». L’utilisation de l’écran tactile ne souffre d’aucun défaut, les animations sont d’une fluidité bluffante et l’ensemble de l’interface est extrêmement réactif.

iphoneiphoneiphone

L’iPhone est accompagné d’un assez grand nombre de fonctionnalités : un navigateur web, un client email, une fonction de visualisation des stocks, un appareil photo, Google Maps, une fonction iPod, un carnet d’adresses, et d’autres encore. Toutes ces fonctions se manipulent avec les doigts posés sur l’écran, et certains pourraient être dérangés dans un premier temps par l’absence de stylet, bien que l’on s’y fasse très vite.

iphoneiphoneiphone

L’une des plus grandes forces de l’iPhone, est que chacune de ses fonctions est reliée aux autres. Exemple tout bête : en utilisant la fonction Notes pour écrire quelques lignes de texte, on peut ensuite basculer vers Mail pour l’envoyer par courrier électronique. Ces liens entre les applications ajoutent considérablement à la facilité d’utilisation, car une personne n’ayant pas l’habitude de ce genre d’appareil n’aura aucun problème pour trouver rapidement ses repères.

iphoneiphoneiphone

Globalement, l’iPhone est le premier essai d’Apple dans le monde de la téléphonie, et en tant que premier essai, on peut parler de réussite. Le plus gros problème visible à notre avis est tout simplement le manque d’ouverture de la plateforme. Si l’on prend par comparaison les mobiles et les PDA équipés de Windows Mobile, l’installation d’applications tierces est clairement utile. Sur l’iPhone, à moins de bidouiller et d’utiliser des cracks, il faut se contenter de ce qu’Apple fournit avec l’appareil.

iphoneiphone

Il y a bon espoir que la firme de Cupertino prépare des mises à jour majeures de l’iPhone, car après tout, tous les manques constatés sont d’ordre logiciel, en dehors de la prise en charge des réseaux 3G. La fonction MMS pourrait très bien être ajoutée plus tard, de même par exemple qu’un client de messagerie instantanée. Le grand écran, d’une excellente résolution, permettra en effet bien des applications.
Publiée le 03/09/2007 à 17:30

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;