S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Novell : un convertisseur ODF/OpenXML dans OpenOffice.org

Joyeux Novell à tous !

suse novellDans le monde des suites bureautiques, la situation peut se résumer à l’opposition de deux forces : Microsoft d’un côté avec sa suite Office, et la communauté du libre avec OpenOffice.org. Si la première est propriétaire et dispose d’une force marketing et commerciale écrasante, la seconde profite d’un essor et d’un soutien croissant de la part d’acteurs majeurs tels qu’IBM.

Dernièrement, le partenariat initié par Microsoft et Novell a fait couler de véritables fleuves d’encre sur les possibles implications et retombées d’une telle association. Entre opportunités pour les utilisateurs et pacte avec le diable, beaucoup ne savent plus à quels saints se vouer. Il faut dire que la situation ne brille pas par le nombre de ses précédents et il encore bien trop tôt pour prévoir les conséquences d’un engagement de cinq ans.

Pourtant, peu de temps après l’annonce de ce partenariat, voici déjà l’un des premiers fruits concrets issus du travail en commun de Microsoft et Novell. Nul doute que les deux sociétés avaient commencé à travailler ensemble bien avant l’annonce officielle. Ce premier fruit prend la forme d’une conversion entre les formats OpenDocument et OpenXML, dans les deux sens, au sein de la version Novell d’OpenOffice.org.


OpenOffice.org

Les formats OpenDocument et OpenXML se font face comme deux chiens de faïence, chacun avec ses atouts et ses inconvénients. Si l’OpenXML a l’avantage de posséder des fonctionnalités supplémentaires, plusieurs sociétés et certains établissements comme des bibliothèques, ont exprimé le vœu de stocker les données dans un format qui ne serait pas contrôlé par une seule société. C’est justement l’avantage majeur de l’OpenDocument Format (ODF), qui, de plus, est  standardisé ISO. L’OpenXML est quant à lui standardisé par l’ECMA International.

La version d’OpenOffice.org intégrée à SUSE par Novell possèdera donc la capacité de lire indifféremment les documents OpenXML et ODF. Pour que les choses ne soient pas faites à moitié, il sera également possible d’écrire dans les deux formats et de les convertir dans les deux sens, soit d’ODF vers OpenXML, soit OpenXML vers ODF.

D’un strict point de vue compatibilité, il est clair que cette version modifiée d’OpenOffice.org représentera le meilleur compromis. Cela ne signifie pas pour autant que l’on trouvera dès demain la distribution SUSE sur des millions de machines, mais il s’agit clairement d’un avantage, puisque la suite modifiée pourra techniquement lire et écrire tous les formats : les anciens formats Office et OpenOffice.org, ainsi que ceux d’Office 2007 et ODF.

Toutefois, Justin Steinman, directeur marketing pour Linux chez Novell, précise que l’intégration de ce composant dans OpenOffice.org sur la distribution SUSE ne signifie en aucun cas qu’il sera automatiquement ajouté à la version standard de la suite bureautique : « Nous allons distribuer le code pour la communauté open source. Son intégration ou non dépend uniquement de la communauté. »

On notera enfin que l’ECMA International doit décider vendredi si le format OpenXML est prêt à être certifié ou non. Nous vous tiendrons bien entendu informés.
Source : PC World
Publiée le 05/12/2006 à 16:30

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;