S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

AllPeers, une solution P2P en guise d'extension Firefox (MàJ)

L'extension du domaine de la lutte

MaJ du 4 mars 2008 : faute d’une communauté d’utilisateurs suffisamment forte, Allpeers ferme ses grilles après avoir vainement tenté son aventure. Cette extension pour Firefox n’aura pas su retenir ses investisseurs, Mangrove Capital Partners et Index Ventures,  pour mener à bien ce projet très prometteur. L’extension est devenue open source depuis mars 2007 ce qui devrait générer d’autres initiatives similaires pour la reprise du flambeau
----------------------------------

Allpeers vient de dévoiler une version bêta (0.50) de son extension pour Firefox. (page de téléchargement) Derrière ce projet, se cache une application gratuite autorisant l’échange de fichiers d’une manière sécurisée et privée. Mieux encore, elle est valable sur de multiples plateformes, Windows, Mac OS et Linux. AllPeers utilise le protocole de partage BitTorrent en combinaison avec un dispositif permettant d’assurer un certain anonymat de l’utilisateur (protocole SSL). Allpeers est décentralisé par nature, donnant quelques difficultés lorsqu’il s’agit de traquer les habitudes d’usage en son sein. 

allpeers

« La meilleure chose qui soit arrivée à Firefox… depuis Firefox » pose sans rougir le slogan d’Allpeers, qui permet du coup de partager ou d’envoyer exactement ce que l’on veut avec qui ont veut. La solution a été fondée par un français, Cédric Maloux et Matthex Gertner, son associé. Elle est particulièrement destinée aux petits réseaux de proches, famille et amis, collègues de bureau etc.. Financée avec une levée de fonds de Mangrove Capital et Index Ventures, Allpeers pourrait à l’avenir être portée sur d’autres navigateurs, même si l’usage de Firefox est hautement conseillé par ses fondateurs dans la FAQ.

allpeersallpeers
Aucune restriction sur le type de fichiers, sur la taille, en sus de la possibilité de télécharger en plusieurs sessions un même fichier, dénué de spyware, ni d’adware, selon ses concepteurs… les charmes de la solution sont nombreux, avec en guise de cerise, son intégration discrète dans le navigateur et son utilisation par simple « drag and share ».

La version encore en zone bêta n’inclut pas encore le chat, les commentaires, le support des liens externes BitTorrent, mais le cœur du projet est là. On trouvera une petite animation, expliquant le fonctionnement de ce plug-in. Notons que la licence d’utilisation interdit toute utilisation commerciale et interdit juridiquement le partage des fichiers pour lesquels l’utilisateur ne dispose pas des droits de diffusion dans ce cercle restreint.
Source : Betanews
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 04/03/2008 à 15:01

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;