S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Rien ne va plus pour les entreprises étrangères en Chine ?

Les chinois vont-ils brider ?

chineSelon Out-Law, société internationale spécialisée dans la législation liée au commerce électronique et aux entreprises technologiques, la Chine pourrait s'attaquer à certaines très grosses firmes étrangères de la toile, dans le but de contrôler plus aisément ces dernières. Cette main-mise, qui vise notamment les versions chinoises de Google, Yahoo et eBay, serait selon un journal chinois d'état imminente. Toujours d'après ce journal, des licences d'opération pourraient même tomber.

Le problème serait que certaines sociétés violeraient la loi, et que des investisseurs étrangers utiliseraient des licences à l'encontre de cette loi. En effet, depuis l'ouverture partielle des marchés chinois (à 50%) aux compagnies étrangères, ces dernières ne se sont pas fait attendre pour investir massivement. Mais la Chine ne serait pas spécialement satisfaite de la situation actuelle.

Pour inverser la tendance et mieux encadrer les entreprises étrangères, la loi pourrait être ainsi changée et être plus stricte, sans autre précision supplémentaire. La Chine, qui est d'ores et déjà un marché extrêmement lucratif, et qui surtout dispose d'un potentiel encore très élevé, attise logiquement toutes les convoitises. Or l'intérêt national reste tout aussi logiquement très fort. Pourtant, comme le note l'article d'Out-Law, les investissements étrangers ont permis à des sociétés telles que le moteur de recherche Baidu.com de se développer.

Il sera intéressant de suivre les prochains évènements en Chine concernant le commerce et les investissements possibles, car des changements importants pourraient bien avoir lieu d'ici peu.

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 29/07/2006 à 12:52

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;