S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

L'Europe accepte la régulation du prix des SMS en France

Le jackpot est fini ?

Le prix des SMS en France va pouvoir baisser, du moins sur le marché de gros. Les institutions européennes, par la voix de la Commission européenne, viennent de donner leur feu vert à Arcep(*). Celle-ci avait demandé à la Commission l’autorisation de réguler ce marché de gros des SMS après une consultation en France et avis du Conseil de la concurrence.

A terme, la baisse devrait s’élever au mieux à 30% des tarifs actuels, toujours sur ce marché entre professionnels du secteur. « La Commission approuve l'action de l'ARCEP sur les prix demandés facturés sur ce marché de gros et qui sont plusieurs fois supérieurs aux coûts supportés par les opérateurs. Je demande maintenant au régulateur français de s'assurer que les prix plus bas de la terminaison des messages SMS se traduiront en fin de compte par des prix plus bas des SMS pour tous les clients » a déclaré Vivian Reding, commissaire européenne en charge du dossier.



Les prix de gros vont pratiquement  passer à 3 centimes d'euros pour SFR et Orange, et 3,5 centimes pour Bouygues Télécom (contre 4,3 centimes pratiqués jusqu’alors pour les trois opérateurs). En France, selon l'Arcep, 12,7 milliards de SMS auront été envoyés l’an passé, générant 1,356 milliard d'euros de chiffre d’affaires.

Reste à savoir si les opérateurs répercuteront fidèlement ces baisses imposées au niveau du prix de détail (voir tableau). Et si d’autres pays européens s’engagent sur cette voie, le feu vert européen à la France étant une première.

(*) Autorité de régulation des communications électroniques et des postes
Source : La Tribune
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 21/07/2006 à 07:01

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;