S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

INpact Virtuel devient mythologique avec Titan Quest

Titan hic ou Titan fou ?

Quand les Titans remettent le couvert pour conquérir le monde, après leur déconvenue voilà quelques milliers d'années, ça nous donne une nouvelle Titanomachie façon hack'n slash. Si l'Olympe n'est plus à portée, autant se rabattre sur la Terre. Or, vu qu'il ne faut pas tenter de piquer ses lasagnes à Gizmo, il a décidé de prendre les armes pour défendre son bout de Terre, et de botter le postérieur de ces révoltés.

Et là, émerveillement. Tant et si bien que désormais, les hommages à THQ pour une si belle chose sont monnaie courante, le vin coule à flot en leur honneur. Un enthousiasme que l'on vous invite à partager en lisant le test de notre mogwai aux belles jambières.

titan quest titan quest

« Tout fout le camp, ma bonne dame. Aujourd’hui, même les héros ne sont plus ce qu’ils étaient. A l’époque, John Wayne arrivait dans son jean moulant dévoilant d’énormes sachets de la taille de deux gros melons, flinguait les Indiens, embrassait la prisonnière sans même prendre le temps d’enlever sa clope et s’en repartait dans le soleil couchant à la recherche de nouveaux peaux rouges à scalper. Sévèrement burnés, qu’ils étaient, les héros d’antan.

Seulement voilà, aujourd’hui, nos héros se baladent avec des slips rouges sur un collant bleu, tendance Priscilla folle du désert, ou se promènent en jupette de cuir tendance dominatrice. Même les icônes mâles censées semer sur leur passage les midinettes tombées en pâmoisons se mettent à la mode féminine.

Titan Quest, dans le même registre, se propose de vous faire suivre les aventures d’un héros lui aussi antique, lui aussi amateur de jupe, et mieux, que vous pourrez habiller et déshabiller comme une poupée Barbie selon vos envies les plus secrètes. Si même les hack’n slash, censés être des jeux sauvages et pleins de barils de testostérone s’y mettent, où va-t-on, hein ? »

Publiée le 27/06/2006 à 12:31

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;