S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Des machines de bureau Dell-AMD pour septembre ?

Ca ne marchera jamais !

AMDRécemment, Dell se faisait l’écho de la montée en puissance d’AMD dans le marché professionnel en annonçant que des serveurs de la firme contiendraient des Opteron. Attendu depuis des années, ce retournement de situation, qui semble relativement modeste mais hautement symbolique, aura probablement des ramifications et des retombées dans les mois qui viennent.

Pour autant, comme dit précédemment, Dell n’utilisera les processeurs AMD que dans ses serveurs quadri-processeurs. L’Opteron occupera donc le segment, mais ne s’agissant pas du type de machines le plus vendu par Dell, l’impact réel d’AMD sur le monde des serveurs ne sera que légèrement modifié. Le plus gros de l’effet est beaucoup plus visible au niveau de l’image du fondeur, car après avoir été choisi notamment par IBM et Sun pour équiper des gammes complètes de serveur, Dell confirme le changement d’attitude de l’industrie face à une firme longtemps restée dans l’ombre d’Intel.

Pourtant, c’est bien Intel justement qui, après s’être reposée pendant sur ses lauriers, a dû revoir sa conception des choses et aller chercher son futur dans son passé. De l’ancienne architecture du Pentium III est venu le Pentium M qui a servi lui-même de base aux processeurs qui débarquent cet été et dont les premiers tests sont élogieux : Woodcrest pour les serveurs, Conroe pour les PC de bureau et Merom pour les portables. A noter d’ailleurs que le Woodcrest sort à la fin du mois, et que Dell a attendu un moment clef pour annoncer le partenariat avec AMD.

Depuis cette annonce d’ailleurs, les analystes ont du pain sur la planche et largement de quoi produire des hypothèses. Parmi eux, le cabinet Citigroup Investment Research vient de lâcher un autre pavé dans la marre en annonçant que Dell lancerait des machines de bureau AMD dès le mois de septembre de cette année. Il ne s’agit pas réellement d’une « prédiction » bâtie sur des raisonnements logiques, mais plutôt de différentes sources confirmant la préparation de solutions de bureau par le géant des constructeurs.

Il n’existe pour le moment aucun détail sur l’orientation de telles machines. Les capacités de production d’AMD ne sont certes pas celles d’Intel, et on imagine que des machines accès grand public pourraient éventuellement causer quelques soucis d’approvisionnement. Dell pourrait réserver les processeurs Athlon X2 ou Opteron pour des stations de travail. Après tout, une telle offre serait cohérente vis-à-vis des serveurs qui seront produits durant l’été.

Si la chose se confirme, et Citigroup en est persuadé, l’image d’AMD pourrait se renforcer davantage. Paradoxalement, le fait de limiter des processeurs à un environnement purement professionnel améliore l’image qu’on peut avoir du dit processeur en lui donnant, en quelque sorte, une aura de fiabilité. Mais AMD aura de toute façon fort à faire car tous les processeurs Intel qui sortiront cet été auront de sérieux atouts dans leurs manches.
Publiée le 16/06/2006 à 15:51

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;