S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Lastminute.eu : une seconde manquée et tout est dépeuplé

Les unes secondes du peuple

Le nom de domaine Lastminute.eu a été l’occasion d’une des premières procédures d’ADR (Alternative Dispute Resolution) depuis l’ouverture de l’extension .EU. L’ouverture aux titulaires de marques (sunrise period) comme l’ouverture complète fut l’objet d’un rush qui n’était pas sans déplaire à l’Eurid, organisme chargé de la gestion de l’extension européenne. Lors de l’ouverture totale, 390 000 demandes furent déposées dans les 100 premières minutes, pas moins !

Vis-à-vis de Lastminute.eu, un cas de conflit de nom fut soulevé devant les arbitres, dans une procédure extrajudiciaire. Habituellement, les conflits d'attribution opposent une société flouée et l’Eurid. Il s'agit alors d'obtenir l'annulation de l'enregistrement. L’affaire ici laisse étranger l’organisme et n'oppose que le déposant et le plaignant. Elle oppose d’un côté un certain Thomas Rücker, qui tient actuellement un café du côté de Wuppertal en Allemagne. Il est encore détenteur de la marque Last Minute en matière de produits industriels. De l’autre côté, on trouve Lastminute, célèbre voyagiste, propriétaire de la marque cette fois dans le secteur du tourisme et représenté par la société L’TUR Tourismus AG. Le voyagiste estimait à cette occasion que Lastminute.eu fut déposé de mauvaise foi, avec un but simplement spéculatif (revente du nom).

L’affaire est somme toute classique, la compagnie de voyage n’étant pas parvenue à démontrer cet intérêt spéculatif, elle voyait sa demande refusée. Le site lastminute.eu est d’ailleurs en ligne depuis et désavoue ces accusations dans les faits, du moins pour le moment. Le plus croustillant dans cette histoire concerne surtout les modalités du dépôt lors de la sunrise period : la société allemande, L’TUR Tourismus AG avait effectué sa demande de dépôt à 11H00 et 9 secondes, alors que Thomas Rücker validait la sienne à 11H00 et 8 secondes ! Une forme de comble pour LastMinute rappelant comme le font nos confrères de Mailclub.info, que « en matière de .eu, les noms de domaine s’obtiennent non pas à la dernière minute mais aux premières secondes »
Source : Mailclub
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 13/06/2006 à 10:50

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;