S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Le Quad SLi de NVIDIA existera-t-il dans les faits ?

A quand l'octo SLi, refroidi à l'azote, HoF Edition ?

Lors du CES 2006, NVIDIA avait lancé en grande pompe, en partenariat avec DELL, sa technologie Quad SLi. Kesako ? Tout simplement la possibilité que coupler ensemble quatre GPU de la marque au caméléon. Plus que les performances, c'est ici la résolution d'affichage qui est visée. En effet, le Renegade était pensé pour être vendu avec l'écran 30" de la marque à Michael, qui peut monter à pas moins de 2560x1600.

Depuis, tout le monde se demande si le Quad SLi sera disponible sur des configurations "libres". Gigabyte avait récemment lancé sa SLi Quad Royal, comportant quatre ports PCIe 16x pouvant être configurés en quatre fois 8x. Néanmoins, rien n'est activable du fait d'un bridage dans les drivers. D'après nos propres informations, on devrait voir ce bridage disparaître dans des ForceWare qui seront lancés courant mars.


D'après nos confrères de TG Daily, il semblerait que ce soit le 22 mars que cette technologie serait officialisée. NVIDIA aurait donc autorisé ses partenaires à créer des cartes graphiques compatibles, qu'elles soient mono GPU et donc au nombre de quatre, ou bi-GPU, et donc au nombre de deux.

Reste qu'une telle configuration ne sera pas franchement accessible. Normalement, NVIDIA devrait présenter une machine à base de Quad 7900GTX au CeBit. A 549 € l'une, on arriverait à 2200 €, rien que pour le système graphique. Avec une consommation qui devrait dépasser les 400 Wats, le système complet devrait facilement arriver dans les 600 watts de consommation globale. Il faudrait donc une alimentation capable de tenir la charge...

De plus, si l'on doutait déjà de l'utilité d'un SLi de GeForce 6600, on pourra douter d'un Quad SLi basé sur de telles cartes. Il est donc bien question ici de top performances, histoire d'enfoncer le clou face au CrossFire d'ATI, qui bien qu'il sorte un peu la tête de l'eau, n'est pas franchement dans le coeur des foules...
Publiée le 24/02/2006 à 15:31

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;